Accueil A LA UNE
46
0
PARTAGER
Le 5e Sommet se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité

Le Sommet Union africaine-Union européenne s’ouvre ce mercredi en Côte d’Ivoire. Plus de 80 chefs d’État et de gouvernement des pays d’Afrique et d’Europe sont attendus dans la capitale ivoirienne pour y prendre part.

Contrairement aux années précédentes, ce 5e sommet se penchera principalement sur les questions d’immigration et de sécurité, avec l’ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine, d’où le thème « investir dans la jeunesse pour un avenir durable ».

Face à une jeunesse africaine (720 millions de moins de 25 ans) qui perd espoir et migre en Europe ou bien se révolte et manifeste avec plus ou moins de succès contre les pouvoirs en place, l’UE et l’UA veulent donner une nouvelle impulsion dans leur partenariat qui devrait être synonyme de solutions pour cette population. Une population qui dans son ensemble passera le cap des deux milliards d’habitants d’ici 30 ans.

Le scandale international de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye a de nouveau mis sur le devant de la scène la question de l’immigration africaine vers l’Europe.

Les participants discuteront également des progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2014-2017 adopté lors du précédent Sommet de Bruxelles  et de la voie à suivre aux fins de définir la stratégie commune Afrique-UE au regard des nouveaux enjeux auxquels sont confrontés les deux continents.

Même si l’Afrique élargit ses relations économiques avec d’autres continents, l’UE demeure le premier partenaire commercial du continent africain. L’UE constitue également le premier contributeur mondial à l’aide publique au développement destinée à l’Afrique.

C’est au Caire en 2000 que des discussions se sont tenues pour la première fois au niveau continental entre l’Afrique et l’Europe, à Lisbonne que les deux continents ont lancé une stratégie commune Afrique-UE. Depuis, les réunions ont pris leur vitesse de croisière : elles ont lieu tous les trois ans, tantôt en Afrique, tantôt en Europe. Les chefs d’Etat et de gouvernement se sont ainsi retrouvés à Tripoli en 2010, puis à Bruxelles en 2014, avant ce 5e sommet à Abidjan.

Moïse Yao K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici