Boribanan après le football…Jalousie ou saine appréciation ? (Simple question)

Boribanan après le football…Jalousie ou saine appréciation ? (Simple question)

Pour la première fois, les Ivoiriens en majorité unanimes depuis 2011

C’est la première fois que les Ivoiriens saluent en chœur une action du gouvernement d’Alassane Ouattara : la destruction du bidonville Boribanan en plein cœur de la ville d’Abidjan. Ouf ! Aujourd’hui, la lagune va respirer. Pendant des années et des années, elle a ingurgité malgré elle tous les déchets : humains, solides, bêtes tuées…

‘’Gor, Prado et les autres approuvent pour la première fois en chœur ce déguerpissement, surtout, les populations de la commune de Yopougon, les principales bénéficiaires de la gigantesque œuvre.’’

Et cette libération de la lagune est saluée par tous les Ivoiriens qui n’habitent pas là ou qui n’y ont pas de parents. Gor, Prado et les autres approuvent pour la première fois en chœur ce déguerpissement, surtout, les populations de la commune de Yopougon, les principales bénéficiaires de la gigantesque œuvre.

Après l’équipe nationale qui unit tous les Ivoiriens, c’est ce pont qui fédère toutes les populations quel que soit leur bord politique. Les Ivoiriens ne sont pas bêtes, ils savent apprécier tout ce qui est bon pour eux. On n’a pas eu besoin de griots pour amener les Ivoiriens à applaudir l’œuvre du président Ouattara.

‘’Les Ivoiriens ne sont pas bêtes, ils savent apprécier tout ce qui est bon pour eux. On n’a pas eu besoin de griots pour amener les Ivoiriens à applaudir l’œuvre du président Ouattara.’’

Les Ivoiriens ont l’esprit de discernement, multipliez les actions qui les intéressent et vous verrez. Par contre, quand vous voguez contre leurs intérêts, quels que soient les chansons et les slogans, ils vous tourneront en dérision sur les réseaux sociaux.

Pour le cas de Boribanan, est-ce la même ferveur autour de l’équipe de football que nous partageons pour cette décision qui va embellir Abidjan et fluidifier la circulation ou est-ce de la jalousie de ne pas habiter près d’Adjamé ou de savoir que la plupart des habitants du bidonville sont ressortissants de la Cedeao ?

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :