Accueil A LA UNE La firme ivoirienne YooMee devient opérateur de téléphonie mobile au Cameroun

[Cameroun-Côte d’Ivoire-Affaires] La firme ivoirienne YooMee devient opérateur de téléphonie mobile au Cameroun

250
0
PARTAGER
La firme ivoirienne YooMee devient opérateur de téléphonie mobile au Cameroun. Ph.Dr

Août 27, 2017 à 08:07   308

Source : APA – Douala (Cameroun)

La Société HTT Télécom SA devenue YooMee spécialisée dans la fourniture d’internet, vient de franchir un nouveau cap en devenant un opérateur de téléphonie mobile au Cameroun, suite à l’accord de mutation de ses activités obtenu auprès du ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL), a appris APA de sources concordantes.

A travers le partenariat qui le lie à la Cameroon telecommunications (CAMTEL), l’opérateur historique public des télécoms, YooMee entend offrir des services combinés d’une technologie polyvalente de communication par voix (GSM) et par internet (CDMA) a révélé Emmanuel Forson, son directeur général au cours de la cérémonie de mutation des activités de cette entreprise ainsi que l’inauguration de son nouveau siège à Douala.

Un déploiement qui aura nécessité plus de 10 milliards de francs CFA d’investissement, pour plus de 2000 emplois directs et indirects crées, a déclaré son top management.

« L’avènement de YooMee mobile est la preuve qu’il est possible d’offrir aux Camerounais un réseau de téléphonie mobile pour répondre définitivement aux besoins de communication des populations pour son rôle d’instrument de fracture de toutes les barrières technologiques en tant qu’un outil efficace de développement social et économique », a insisté M. Forson.

Selon le directeur général de CAMTEL David Nkoto Emane pour qui ce partenariat « est une aubaine » pour son entreprise, YooMee Mobile s’appuie sur la technologie 4G de CAMTEL pour déployer ses offres.

En d’autres termes, les abonnés de YooMee Mobile vont s’adosser sur le chiffrage de CAMTEL pour bénéficier des services du nouvel opérateur.

La ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng qui a annoncé « la fin de la tolérance administrative » pour des opérateurs qui ne dispodent pas encore d’une licence d’exploitation, a salué cette imitative de YooMee qui « entre en droite ligne des préoccupations du gouvernement, celles de briser la fracture numérique afin de permettre à tous les Camerounais de vivre dans la modernité ».

Cela est d’autant à encourager lorsqu’on sait que « le domaine des Technologies de l’information et de la communication (TIC) est un niche d’emplois pour notre pays», a-t-elle précisé.

D’où toute l’importance accordée par les pouvoirs publics à ce secteur qui ont mis sur pied depuis 2016, le Plan stratégique national pour l’économie numérique (PSNEN), l’objectif étant de « faire du Cameroun un pays numérique en 2020 ».

Son implémentation évaluée à plus de 600 milliards de francs CFA a pour mission de doubler la contribution du secteur numérique au Produit intérieur brut (PIB) en la faisant passer de 5% actuellement à 10%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici