Ces recrues ‘’N’golo Kanté’’ de la politique ivoirienne (Simple observation Par Pascal Kouassi)

Ces recrues ‘’N’golo Kanté’’ de la politique ivoirienne (Simple observation Par Pascal Kouassi)

Trois des recrues sont très actives sur le terrain. Il s’agit de Route Kouakou , Raymondo Moderni et Traceur Agri.

‘’ Ils sont de temps en temps secondés par Kouadio Céna. Donc, trois au centre, milieu du terrain.’’

Chaque semaine, juste après la réunion hebdomadaire du mercredi avec le président, ils investissent le terrain. Ce sont les Ngolo Kanté de l’équipe: ils sont infatigables. Kôlou Route, dans son maillot trois poches, Raymondo, avec son bandeau noué autour de la tête, ratissent beaucoup de ballons à la Ngolo Kanté sur le Terrain Ablaha Pokou. Ils sont de temps en temps secondés par Kouadio Céna. Donc, trois au centre, milieu du terrain.

‘’Elles veulent prouver qu’on n’a pas eu tort de les recruter. Elles doivent mériter le salaire et la confiance du recruteur. Alors, ces joueurs mouillent vraiment le maillot avec des kilomètres et des kilomètres.’’

Quant à Traceuragri, dans sa tunique blanche, il est à l’aise partout ; il est Tout Terrain.
En règle générale, les nouvelles recrues sont très actives sur le terrain. Elles veulent prouver qu’on n’a pas eu tort de les recruter. Elles doivent mériter le salaire et la confiance du recruteur. Alors, ces joueurs mouillent vraiment le maillot avec des kilomètres et des kilomètres.

En tout cas, vu le travail qu’ils abattent sur le terrain Ablaha Pokou, ils doivent dépasser les six millions par mois parce qu’ils font plus que les prévisions, plus que ce que l’on attendait d’eux. Nicolas Pépé doit suivre leurs traces sur les terrains anglais et européens pour nous faire honneur.

NB : le titre est de la rédaction

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :