(Chine Covid-19)Le Ministre-assistant des Affaires étrangères de Chine aux diplomates africains : « La Chine et l’Afrique ont plus que jamais besoin de renforcer leur union »

(Chine Covid-19)Le Ministre-assistant des Affaires étrangères de Chine aux diplomates africains : « La Chine et l’Afrique ont plus que jamais besoin de renforcer leur union »

Le 13 avril 2020, le Ministre Assistant du Ministère chinois des Affaires étrangères, M. CHEN Xiaodong a rencontré collectivement une partie des Ambassadeurs des pays africains en Chine et échangé avec ces derniers sur la situation des ressortissants africains vivant dans la province du Guangdong après la mise en place des mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie par les autorités provinciales du Guangdong. La réunion a enregistré la participation d’une vingtaine de pays africains par la présence de leurs Ambassadeurs ou des représentants de ces derniers.

« Le peuple chinois a toujours considéré les peuples africains comme partenaires et frères ayant partagé heur et malheur dans la solidarité. L’amitié sino-africaine est indéfectible, car elle est profondément enracinée en Chine et en Afrique. Depuis l’éclatement de l’épidémie de COVID-19, la Chine et l’Afrique ont à nouveau fait preuve de solidarité en surmontant ensemble les difficultés. Aujourd’hui, la pandémie se développe en Afrique. La Chine partage les mêmes préoccupations des pays africains. Tout en surmontant les difficultés dans notre pays, la Chine a fourni de toute urgence des matériels de lutte contre l’épidémie aux pays africains. Les collectivités territoriales et les entreprises chinoises ont également apporté aux pays africains leur assistance sous diverses formes. Face à l’épreuve de la pandémie, la Chine et l’Afrique ont plus que jamais besoin de renforcer leur union et de préserver davantage leurs relations de coopération et d’amitié. La Chine continuera d’aider autant que possible ses frères africains, et travaillera main dans la main avec ses frères africains à la lutte contre la pandémie jusqu’à remporter la victoire finale », Chen Xiaodong. Qui souligne d’ailleurs, « pour lutter contre l’épidémie, la Chine, en prenant les mesures de contrôle et de prévention les plus complètes, les plus strictes et les plus radicales, a réalisé des progrès remarquables, mais elle a consacré des sacrifices énormes pour cela. Face à la propagation continue de la pandémie à l’échelle mondiale, la Chine est confrontée à une pression croissante liée aux grands risques des cas importés

Pour sa part, le doyen du corps diplomatique africain en Chine a remercié le Ministère chinois des Affaires étrangères d’avoir organisé cette rencontre et de procédé à des échanges francs et approfondis avec les chefs de missions diplomatiques africains en Chine sur la situation des Africains après l’application des mesures de contrôle et de prévention de l’épidémie dans la province du Guangdong. Il a estimé que cela témoignait de l’attention et de la sincérité de la partie chinoise et enverrait un signal positif en faveur de la négociation amicale. Les Ambassadeurs africains ont déclaré que l’amitié entre l’Afrique et la Chine était profonde et éprouvée. « Depuis le début de l’épidémie, les dirigeants et les peuples africains ont été les premiers à porter soutien à la partie chinoise. Les Ambassadeurs africains ont tenu à rester en Chine pour se tenir fermement au côté du peuple chinois. La partie chinoise a pris un soin attentif des étudiants africains à Wuhan, ont garanti leur vie normale et leur santé. La partie africaine en est profondément reconnaissante », a-t-il dit.

Par ailleurs, les chefs de missions diplomatiques africains ont déclaré qu’en déployant des efforts ardus, le gouvernement et le peuple chinois ont remporté des victoires importantes dans la lutte contre l’épidémie, donné l’exemple au reste du monde, des expériences et de la confiance aux pays africains. Ils ont exprimé leurs sincères remerciements à la partie chinoise pour avoir fourni du soutien et de l’aide à l’Afrique malgré ses propres difficultés. Ils ont également fait part de leurs préoccupations concernant le test d’acide nucléique, l’hébergement, les visas, le traitement des étudiants et autres points concrets dans le cadre de la prévention et du contrôle épidémiques dans la province du Guangdong. Ils ont aussi apprécié la communication faite par la partie chinoise sur les mesures qui sont et qui seront prises par les autorités du Guangdong, dont la mise en place de mécanisme efficace de dialogue avec les Consulats Généraux africains à Guangzhou. Ils ont promis d’en rendre compte de manière immédiate, fidèle et intégrale au gouvernement de leur pays, et d’en informer leurs ressortissants au Guangdong. Ils ont exprimé le souhait de voir que ces mesures pourraient être appliquées en temps opportun et de façon effective. La partie africaine s’est dite aussi prête à coopérer avec la partie chinoise à la sensibilisation et à la veille au respect des lois et des règlements chinois en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie.
EKB

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :