Accueil A LA UNE À Abidjan, plus d’un après l’incendie, la pose de la première...

[Côte d’Ivoire] À Abidjan, plus d’un après l’incendie, la pose de la première pierre de la paroisse Saint-Marc #religion

570
0
PARTAGER
La maquette de la nouvelle église. Ph.Dr

Le 12 novembre 2016, un incendie a ravagé le bâtiment central de l’église Saint-Marc de Yopougon. Plus d’un après le sinistre, la paroisse s’organise pour la pose de la première pierre de l’église dont la maquette est dévoilée. La cérémonie, selon un communiqué de presse aura lieu le dimanche 3 décembre 2017.

La paroisse Saint Marc après l’incendie. Crédit: Lucie Sarr

Depuis, à Yopougon, au quartier des Toits-Rouges, où ’incendie a ravagé une grande partie du bâtiment central de l’église, la reconstruction est à l’ordre du jour.

En février, écrit le site d’actualité religieuse https://africa.la-croix.com, le diocèse d’Abidjan a organisé une quête spéciale ainsi qu’un grand concert de charité pour aider à la reconstruction de Saint-Marc. À l’occasion de la messe chrismale, le cardinal Jean-Pierre Kutwa s’est félicité du ‘’formidable élan de solidarité’’ de son diocèse. Et notre confrère de révélé que l’évêché, aurait collecté plus de 30 millions de francs CFA.

Par ailleurs, c’est dans une large aire clôturée par les tôles calcinées provenant de l’ancienne église que se sont tenus les célébrations eucharistiques de Saint-Marc, jusqu’à ce jour. Sous des bâches, sont disposées des chaises en plastique serrées les unes contre les autres. Mais elles ne suffisent pas, certains paroissiens sont obligés de s’asseoir sur des briques.

Une église de 4 000 places. « Depuis que l’église a brûlé, nous sommes vraiment plus nombreux, pas moins de 6 000 paroissiens », a estimé le Père Paul Allou Miezan, curé de la paroisse.

Pour que tout le monde se sente à son aise dans la nouvelle église, 4 000 places sont prévues. La construction doit mobiliser entre 700 et 800 millions de francs CFA. « Nous aurons le permis de construire dans deux ou trois semaines et nous pourrons alors commencer la construction de la nouvelle église », a poursuivi le P. Miezan.

Les conditions administratives ayant été finalement réunies, les travaux de reconstruction vont débuter avec la cérémonie de la pose de la première pierre. Ce, en présence de Monseigneur Jean Salomon Lezoutié, Évêque du diocèse de Yopougon.

Kpan Charles

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici