[Côte d’Ivoire Après sa nomination] Le nouveau Premier ministre ivoirien dans la peau des journalistes

[Côte d’Ivoire Après sa nomination] Le nouveau Premier ministre ivoirien dans la peau des journalistes

Le nouveau Premier ministre, par ailleurs ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et son épouse ont reçu à leur résidence privée de Cocody, la visite de plusieurs présidents des Organisations professionnelles des médias (OPM), samedi 8 août 2020.

Après sa nomination en qualité de Premier ministre, Hamed Bakayoko, a reçu la visite des organisations professionnelles des médias conduites par le patron de L’Intelligent d’Abidjan, Wakili Alafé, venus le féliciter pour sa nomination, lui témoigner leur soutien en tant que l’un de leur confrère (Il est le fondateur du quotidien Le Patriote), et lui poser les difficultés auxquelles les entreprises de presse et les journalistes sont confrontés.

Le secrétaire général du Syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synappci), porte-parole des OPM, Guillaume Gbato a eu des mots justes à l’endroit de Hamed Bakakoyo. « C’est avec beaucoup de plaisir et de joie que nous avons appris votre nomination en tant que Premier ministre. Nous sommes venus vous saluer et vous féliciter. Nous sommes fiers de vous. La tâche est rude et immense, c’est pourquoi nous sommes venus vous assurer de notre entière disponibilité pour vous accompagner pour le succès de votre mission qui est aussi la nôtre », a déclaré Guillaume Gbato.

Le syndicaliste a profité de l’occasion pour rappeler au Premier ministre, les difficultés, qui rongent les entreprises de presse, particulièrement les journalistes dans l’exercice de leur métier en Côte d’Ivoire. Il a invité le patron du gouvernement ivoirien à prendre le dossier comme le sien pour leur mieux-être. En réponse, Hamed Bakayoko a exhorté ses hôtes à exercer leur métier dans les règles qui régissent la corporation, et les a rassurés de son implication dans la résolution des difficultés de la presse ivoirienne. « Je suis très touché par vos différentes interventions et aussi de voir que les anciens de l’UNJCI, les chefs de différentes faitières du métier de la presse, les anciens du journal le Patriote et de Nostalgie se mettent ensemble pour me porter ce message de solidarité et de soutien », a déclaré le nouveau Premier ministre, ajoutant, par ailleurs « Je suis très touché de voir que les anciens de l’UNJCI, les chefs de différentes faitières du métier de la presse, les anciens du journal le Patriote et de Nostalgie se mettent ensemble pour me porter ce message de solidarité et de soutien. Une visite comme celle-là vous fait réaliser ce que vous représentez et ce que vous portez comme espérance. Et dire que vous ne me laisserez pas seul, me touche et fondamentalement, j’ai besoin de chacun de vous, pas pour moi Hamed Bakayoko pour réussir ma mission, mais parce que nous sommes dans une période sensible de la nation et ma responsabilité de rassembler peut être fortement appuyée par votre contribution. Donc de vous voir ici chacun avec sa ligne éditoriale et ses tendances politiques me fait énormément plaisir. Vous comprendrez aussi que le métier de journaliste peut mener à toutes les fonctions, ministre, Premier ministre etc. Je puis vous assurer que mon expérience dans la presse m’a beaucoup aidé. Car quand je ne comprenais pas quelque chose, je posais des questions et j’écoutais.»

« Je connais les difficultés de la presse et en tant qu’un des vôtres, vous pouvez compter sur moi », a promis le Premier ministre.

Outre les OPM, le Premier ministre a reçu le collectif des anciens de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), les responsables des entreprises de presse, les anciens collaborateurs au journal le Patriote et de Radio Nostalgie.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )