Cote d’Ivoire: atelier de formation des DP, Akossi Bendjo(parrain): »la presse ne doit pas etre un instrument de destruction des acteurs de la vie politique »

Cote d’Ivoire: atelier de formation des DP, Akossi Bendjo(parrain): »la presse ne doit pas etre un instrument de destruction des acteurs de la vie politique »

En vue d’outiller les Directeurs de publication(Dp) de Côte d’Ivoire pour faire face à la baisse drastique des ventes de journaux imprimés, le Forum des directeurs de publication de Côte d’Ivoire(Fordpci) a initié un atelier de formation le samedi 4 novembre 2017 à la Résidence Ohinéné, (Abidjan-II Plateaux Vallon ).

Directeur de publication, quelles stratégies pour la mise en valeur du contenu éditorial”, c’est autour de ce thème que les Directeurs de publication ont été instruits  par Samba Koné, le formateur du jour, par ailleurs, conseiller  au Conseil National de la Presse(CNP). Les échanges à tout le moins fructueux ont exploré des pistes pour rendre attractifs leurs lignes et contenus éditoriaux, de leur donner les moyens de pouvoir juguler le phénomène de baisse de vente des journaux imprimés. Mais également, de rappeler aux Directeurs de publication, la nécessité d’assurer, avec responsabilité, leur rôle dans le traitement de l’information et enfin, les sensibiliser au respect de l’éthique et de la déontologie. Par ailleurs, le paneliste considère le journal comme un produit dont les valeurs doivent sauter aux yeux des lecteurs grâce au travail minutieux du Directeur de publication et de son équipe rédactionnelle. Et ce, à  travers le choix du titre, la personnalité du titre, le positionnement du titre dans le paysage médiatique et sur le marché, toute chose a l’avantage  de participer  à la concurrence pour percer le marché., “La mise en valeur du contenu éditorial permet d’accroitre le volume des ventes, si le contenu s’améliore pour acquérir une part du marché. Elle contribue de façon spécifique à renforcer la notoriété du journal par la fidélisation de sa clientèle. La mise en valeur du contenu éditorial passe aussi par la connaissance de l’audience du journal”, indique Samba Koné. S’inspirant d’une  citation de Francis Balle (Et si la presse n’existait pas), notamment “le prix de la croissance pour tous les média  réside dans leur diversification ou leur spécialisation qu’il s’agisse des sujets qu’ils abordent ou des audiences auxquelles ils se consacrent “, le formateur a justifié la nécessité d’avoir une ligne éditoriale attractive et cohérente  à même de satisfaire les lecteurs. Par ailleurs, définissant  la ligne éditoriale, Samba Koné précise :” la ligne éditoriale, ce sont les règles  qui définissent l’orientation des contenus, les choix et décisions qui visent à assurer une cohérence du contenu.  En d’autres termes, il s’agit de quoi on parle et comment on va en parler non sans ajouter que la ligne éditoriale contribue à façonner l’image du journal à l’instar de la charte graphique.Pour sa part, invité pour la deuxième fois (juillet 2016) par le FORDPCI, le Maire de la Commune du Plateau, M. Noël, parrain de la cérémonie a saisi cette occasion pour partager certaines observations, notamment le fait qu’en quelques années, le paysage médiatique a connu  une révolution  sans précédent grâce aux nouvelles technologies.Ces évolutions technologiques affectent l’édition et la presse en général. Cependant, la presse écrite a encore un avenir. Parce que même si les réseaux sociaux, il faut le reconnaître, tiennent un rôle d’information important auprès des internautes notamment des jeunes, les adultes restent globalement fidèles aux journaux papiers’’, soutient Akossi Noël Bendjo avant de recherir: « Le défi des entreprises de presse est aujourd’hui de travailler en multimédia mais surtout de mettre l’accent sur la qualité de leurs contenus. Elles doivent pour cela rechercher et trier les bonnes informations parmi toutes les données. Elles doivent s’accrocher à la véracité des faits. La presse doit être un instrument de construction nationale et non de destruction des acteurs de la vie publique » a-t-il insisté. Conformément à ses statuts, le Forum des directeurs de publication de Côte d’Ivoire(Fordpci) a, entre autres missions, de concevoir  de développer et de coordonner des actions, en vue de répondre aux besoins des Directeurs de publication plusieurs programmes afin de jouer sa partition dans le cadre de la professionnalisation de la presse en Côte d’Ivoire.

EKB

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :