[Côte d’Ivoire Autonomisation de la femme]  La Fondation Koly Adjo installe sa section locale de Bouaké

[Côte d’Ivoire Autonomisation de la femme] La Fondation Koly Adjo installe sa section locale de Bouaké

Bouaké, le 15-11-2020 (crocinfos.com) La présidente de la Fondation Koly Adjo, Mlle Atse Akissi Alice, qui œuvre  pour l’autonomisation de la femme et le bien-être social de la famille, a installé la section locale de son organisation à Bouaké, capitale de la région du Gbêkê, ce samedi.

La présidente de la section locale de la Fondation Koly Adjo a été investie ce jour à Bouaké. Bien avant, depuis le 11 novembre 2020, la présidente de cette Fondation a parcouru les villages et hameaux de Diabo, Botro, Languibonou, Bodokro…pour s’enquérir des difficultés et efforts consentis par les femmes rurales durant cette période trouble.

Mlle Atse Akissi Alice a profité de cette caravane pour sensibiliser les femmes à la paix et la cohésion sociale. « Notre organisation, la Fondation Koly Adjo ne fait pas la politique. Notre mission en tant que fille de la région est de vous aider, de vous accompagner afin que vous vous preniez en charge», a-t-elle souligné.

La présidente de la Fondation Koly Adjo, Mlle Atse Akissi Alice au micro des journalistes

À l’investiture de la présidente de la section locale de la Fondation Koly Adjo à Bouaké, plus de 400 femmes sont venues des différentes localités de la région du Gbeke pour écouter le message de la présidente après la période tumultueuse qui a précédé la présidentielle.

Elle a exhorté les braves dames à être des vecteurs et des modèles de paix dans leur entourage. « On peut ne pas avoir la même vision, on peut ne pas être de la même appartenance ethnique, mais nous devons vivre ensemble. Que nos différences soient une source de richesse pour nous permettre d’atteindre nos objectifs », a conseillé Mlle Alice Atse.

Elle a encouragé les femmes à aimer ce qu’elles font pour leur propre épanouissement ainsi que celui de leur famille.  Saluant leur mobilisation à cette rencontre, la présidente de la Fondation Koly Adjo s’est engagée à rester aux côtés de ces femmes comme garant pour la recherche de financement auprès des micros crédits. C’est pourquoi, elle a salué le projet du Fonds d’appui aux femmes de côte d’ivoire ( Fafci ) mis en place  par la première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, un fonds de 200 millions FCFA au profit  des femmes du Gbeke pour le financement de leurs activités génératrices de revenus.

Représentant le préfet, la sous-préfète centrale de Bouaké, Mme Bamba Fatoumata épouse Koné a salué l’initiative de la Fondation Koly Adjo parce qu’elle met la femme au premier rang de la politique économique du pays. Elle a encouragé les femmes à saisir l’opportunité qu’offre  la première Dame de Côte d’Ivoire en cette fin d’année à recourir aux fonds de 200 millions de francs  pour bénéficier de crédits. « La période des fêtes de fin d’année, plus qu’une fête, c’est aussi une traite pour les nombreux commerçants. Allez constituer vos dossiers pour avoir des crédits. Je vous demande aussi de bien utiliser ces fonds pour fructifier vos activités et rembourser pour permettre à vos sœurs d’en bénéficier » a exhorté la sous-préfète centrale de Bouaké.

La présidente locale de la fondation Koly Adjo investie, Mme  Ouattara Thérèse et son bureau nouvellement installés ont  reçu de la part de la présidente de la fondation, leur marraine  une enveloppe de 500.000 F pour leur  permettre de bien s’organiser.

La Fondation a déjà distribué de kits scolaires aux enfants vulnérables, formé des femmes en leadership et à l’entrepreneuriat à partir de zéro franc, fait l’encadrement, suivi et évaluation dans le processus de financement des activités génératrices de revenus dans plusieurs villages et villes de la région de Gbeke.

Créée, il y a seulement quelques mois, la Fondation Koly Adjo revendique à ce jour plus  5000 milles membres à travers la Côte d’Ivoire, selon la présidente.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :