Accueil A LA UNE De M. Bédié à M. Ouattara le fonds de souveraineté grimpe...

[Côte d’Ivoire] De M. Bédié à M. Ouattara le fonds de souveraineté grimpe : le peuple crie famine #pauvreté

200
0
PARTAGER
Le palais présidentiel de Côte d'Ivoire.

-Les révélations de La Lettre du Continent

Le président Alassane Ouattara bénéficie dans la plus grande discrétion, écrit La Lettre du Continent N° 759 du 30/08/2017, d’un fonds de souverain de 342,6 milliards FCFA soit 521 millions Euros, en hausse de 20 milliards FCFA par rapport à 2015. Le chef d’État ivoirien peut d’autant mieux puiser à sa guise dans cette enveloppe budgétaire que cette dernière est directement gérée par son frère, le ministre des Affaires présidentielles, Birahima Téné Ouattara.

Le président de la Cour des Comptes, Knvaly Diomandé, n’a aucun droit de regard. Quant aux députés, majoritairement issus du Rassemblement des Républicains (RDR) au pouvoir, ils esquivent toutes les questions liées à l’utilisation de cette manne.

Par ailleurs, sous la présidence de Laurent Gbagbo, ces fonds s’élevaient à 80 milliards FCFA (121 millions euros). Les plaquettes concernant les salaires des présidents des différentes institutions de la Républiques, ainsi que le fonds de souveraineté, étaient vendues sur le marché partout au Plateau (quartier administratif). Sous M. Bédié c’était 25 milliards FCFA (38 millions euros).

Ces fonds diffèrent, selon le confrère, du budget de  fonctionnement de la présidence, qui vient de passer de 86 à 100 milliards FCFA dans le cadre de la loi budgétaire rectificative.

Autant aller dans le même sens que le confrère qui affirme sans ambages ‘’Ouattara fait exploser les fonds souverains !’’ Le pire, c’est que la cherté de la vie et l’emploi des jeunes restent des équations dont les solutions se compliquent.

Serges Mignon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici