Accueil A LA UNE Des ex-démobilisés menacent de tout paralyser le 26 octobre #insécurité

[Côte d’Ivoire] Des ex-démobilisés menacent de tout paralyser le 26 octobre #insécurité

277
0
PARTAGER
À titre d'illustration

Dans le procès verbal d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 20 octobre 2017, à Korhogo des ex-démobilisés réunis au sein du mouvement dénommé Cellule 39, menacent de lancer des mots d’ordre de manifestations pacifiques éclatées sur toute l’étendue du territoire nationale le jeudi 26 octobre 2017.

Photo d’archives

Le secrétaire général national de la Cellule 39, Kignaman Soro, signataire du PV, indique que, malgré l’assurance faite par le ministre d’État, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, lors de la rencontre à Abidjan dans le mois de mais 2017, et des promesses faites  par le président de la République de se pencher ‘’très rapidement’’ sur leurs différentes revendications, ‘’rien n’est fait jusqu’à ce jour.’’ « La Cellule 39 considère que ses revendications font l’objet d’une grande négligence de la part des autorités, malgré la situation de précarité que vivent les ex-combattants démobilisés de Côte d’Ivoire. »

Par ailleurs, le secrétaire exécutif national, Ouattara Issouf en concertation avec l’ensemble des coordinations régionales, départementales et le bureau exécutif national attendent un début de ‘’règlement’’ jusqu’à mardi 24 octobre 2017.

Ces ex-démobilisés réclament le reversement de la prime de guerre dite prime Ecomog (17.000.000 FCFA) à chacun des leurs (portant le numéro identifiant attribué par le Pnrrc en 2007) ayant participé à la crise post-électorale, même titre que les militaires intégrés (identifiés 39).

En outre, le PV relève l’audit de l’Addr ‘’afin d’en détecter les nombreuses fraudes, causes d’injustices sur la plupart de ses membres dans le sens de leur intégration’’.

Ils recommandent entre autres, la prise en charge des blessés de guerre, des veuves,  et des enfants des soldats sur les champs d’honneur, qui, selon eux, n’ont aucun soutien du gouvernement.

Kpan Charles

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici