[Côte d’Ivoire Désobéissance civile] La résidence de Pascal Affi N’Guessan en fumée à Bongouanou

[Côte d’Ivoire Désobéissance civile] La résidence de Pascal Affi N’Guessan en fumée à Bongouanou

Abidjan, le 17-10-2020 (crocinfos.com) Le boycott des élections vire à la violence à Bongouanou, chef-lieu de la région du Moronou où la résidence du président du conseil régional, Pascal Affi N’guessan, a été incendiée.

Barricades dressés, résidence, magasins pillés et incendiés. La capitale de la région du Moronou vient de plonger les deux pieds joints dans la violence des incendies. La résidence de Pascal Affi N’Guessan n’a pas échappé aux flammes des pyromanes.

Plusieurs barricades ont été érigées dans la ville de Bongouanou par des manifestants, a constaté l’AIP, vendredi 16 octobre 2020. Aux environs de 9 heures, un groupe de manifestants a pris d’assaut l’entrée et la sortie de la ville de Bongouanou en utilisant les tables des vendeuses en bordure de la route pour bloquer le passage près du centre de santé de Kangandi.

À l’intérieur de la ville, plusieurs barricades ont été également dressées sur la voie du quartier Kangandi jusqu’au quartier Agnikro en passant par le lycée, rendant ainsi toute circulation impossible sur cette voie.

‘’C’est un mot d’ordre national. Nous manifestons de façon pacifique. Les commerces sont ouverts’’,  indiquait un manifestant interrogé près d’un barrage par le confrère de l’AIP. Non sans déloger les élèves de la ville dès la première heure des cours du vendredi.

Ce samedi 17 octobre, malgré les renforts armés dont le CRS 3, le peloton de gendarmerie de Dimbokro qui ont utilisés des tirs de gaz lacrymogène, la tension n’a pas baissé dans certains quartiers. Au centre-ville, les activités commerciales sont toujours paralysées, selon notre source.

Peu à peu, le boycott des élections vire en affrontements intercommunautaires à Bongouanou. Plusieurs magasins et restaurants dont La Maison Blanche, ainsi que l’administration du collège IEGT, le garage au corridor de Broukro et la résidence de Pascal Affi N’Guessan ont été pillés et incendiés.

Un jeune convoyeur de car de transport a été  tabassé  et laissé inerte en face de l’hôpital avant d’être  évacué aux urgences. Pour l’heure notre source indique qu’il y a des blessés, mais pas de mort.

Depuis le 20 septembre 2020, l’opposition significative ivoirienne a lancé le mot d’ordre de désobéissance civile qui, selon elle, est entrée en sa phase opérationnelle le 10 octobre au meeting du stade Félix Houphouët-Boigny.

Le 15 octobre, Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié dont les candidatures ont été retenues par le Conseil constitutionnel ont indiqué qu’‘’ils ne se sentent nullement concernés par le processus électoral en cours relatif à l’élection présidentielle du 31 octobre’’.

Après sa première sortie officielle en tant que porte-parole de la coalition de l’opposition significative ivoirienne, il n’y a que 48 h, des individus non encore identifiés viennent de mettre le feu à la résidence de Pascal Affi N’Guessan à Bongouanou.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
%d blogueurs aiment cette page :