[Côte d’Ivoire Développement durable] La Rdc sollicite l’expertise du RCEEDAO

[Côte d’Ivoire Développement durable] La Rdc sollicite l’expertise du RCEEDAO

Le ministre congolais de la pêche  et de l’élevage de la République démocratique du Congo, M. Paluku Kisaga Daniel Yereyere,  a été l’hôte de SEM Sangaré Sidiki Boubacar, Représentant Résident/ Président Afrique du Réseau des Chambres des Experts Européens Département  Afrique  de l’Ouest. Raison de cette visite au siège de ladite mission diplomatique, solliciter l’expertise du RCEEDAO  en matière d’aide au développement durable. C’était le mercredi 29 août 2018.

« Je suis arrivé  à Abidjan en Côte d’Ivoire dans la cadre d’une rencontre des ministres africains de la pêche et au regard de ce que j’ai entendu et vu concernant les actions d’aide au développement du Rceedao, je ne peux m’empêcher de visiter cette mission et exprimer au Représentant Résident ma volonté et celle de la RDC de vouloir bénéficier des actions d’aide à travers un partenariat sud-sud. La RDC est un vaste pays et nos besoins en infrastructures sanitaires, scolaires et bien d’autres sont énormes.  Que le Rceedao ne se limite pas à l’Afrique de l’Ouest. Que cette institution vienne aussi nous appuyer », a dit en substance,  Paluku Kisaga Daniel Yereyere, ministre  de la pêche  et de l’élevage de la RDC ».

Répondant à son appel, SEM Sangaré Sidiki Boubacar, Représentant Résident et Président Afrique du RCEEDAO a rassuré son hôte quant à l’appui de sa mission au pays de Joseph Désiré Kabila. « Le Réseau des Chambres des Experts Européens ne limite pas ses actions à l’Afrique de l’Ouest. Pour preuves nous avons fait des dons de car climatisé à l’Ecole des handicapés de Beyrouth au Liban, des bourses d’étude en Roumanie et bien d’autres actions en dehors de l’Afrique. Ce n’est donc pas la RDC que nous ne  pourrons pas soutenir. Nous avons déjà levés des fonds en Chine pour la réalisation de plus de 50 forages et  des achats d’équipements médicaux. Je vous confirme donc que parmi ces dons, la RDC ne sera pas oubliée car notre mission première est d’œuvrer au développement économique, social, culturel et environnemental de l’Afrique en  particulier et du monde en général.  Préparez-vous donc M. le Ministre à nous recevoir bientôt », a conclu SEM Sangaré Sidiki Boubacar.

Autre audience, le Président Afrique du Rceedao a reçu également M. Jean-Luc  Gbati  Sonhaye, Administrateur de  l’African Culture Fund ( Fonds Africain pour la Culture) qui lui aussi a également sollicité l’appui du Rceeado pour consolider les activités de son organisation dont le siège se trouve à Bamako.  «  Nous nous battons aujourd’hui pour que le Fonds, lancé depuis juin 2017 aux Seychelles soit pourvu par les pays africains. C’est pourquoi nous sommes venus lancé un appel à contribution au Rceedao  pour que cette mission projette un regard sur nous  car notre mission est d’œuvrer  à la professionnalisation du secteur créatif en faveur des promoteurs, des artistes culturels, des organisations socio-économiques et culturelles producteurs de biens et prestataires de services culturels», a dit en substance l’administrateur. En retour, SEM Sangaré Sidiki Boubacar  l’a rassuré avoir pris bonne note tout en soulignant que le Rceedao œuvre aussi au développement culturel. Notre rôle est de ne pas laisser disparaitre le patrimoine culturel africain. « Vous êtes donc les bienvenues et  nous allons vous accompagner dans vos différentes actions ».  A-t-il fait  savoir à M. Jean-Luc Gbati Sonhaye  en fin d’audience.

Karidja Kané

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :