[Côte d’Ivoire Face à la progression de contamination de la Covid-19] Les établissements sanitaires communautaires lancent l’opération de sensibilisation de proximité

[Côte d’Ivoire Face à la progression de contamination de la Covid-19] Les établissements sanitaires communautaires lancent l’opération de sensibilisation de proximité

-‘’L’heure est grave et nous avons besoin d’aide’’, plaide le président confédéral

Abidjan, le 30-06-2020 (crocinfos.com)- La Confédération des établissements sanitaires à base communautaire de Côte d’Ivoire (Cescom-Ci) présidée par Clément Ouattara lance l’opération de proximité de lutte contre la pandémie à Covid-19 face à la progression de la maladie dans le Grand-Abidjan sur la période d’un mois, à compter du 2 juillet dans la commune de Yopougon. L’information a été donnée aux journalistes le 29 juin 2020 au cours d’une conférence de presse à Abidjan.

Après l’étape de la sensibilisation des différents présidents des 39 aires sanitaires des établissements à base communautaires ainsi que leurs agents, en vue de mieux mettre en pratique les mesures barrières relatives à la luttes contre la pandémie à Covid-19 dans leurs différents établissements, le pic du nombre de contaminés grimpe ainsi que celui des décès en Côte d’Ivoire.

La confédération des établissements sanitaires communautaires revient à la charge le Jeudi 2 juillet 2020, à Yopougon-Centre d’Écoute et de Paix, à travers la journée officielle de lancement d’une Caravane pour installer pendant un mois, les différents agents communautaires des 39 établissements de leurs aires sanitaires. « L’heure est grave, il faut agir au plus pressé pour éviter que la maladie atteignent nos planteurs et agriculteurs qui sont le pilier de notre succès économique », a indiqué Clément Ouattara.

Pour y parvenir, le président confédéral de cette association et les autres présidents de conseil d’administration de ces établissements sanitaires à base communautaire emploieront 800 agents communautaires bénévoles repartis dans les différents quartiers des aires sanitaires  qu’ils président.

Ces agents déjà formés, habillés dans des swazis à la couleur fluorée vert estampillé du sceau de leur association vont sillonner les endroits à fort impact de propagation de la pandémie qu’ils appellent les endroits ‘’covidogènes’’ (maquis, bars, restaurants, gares routières, marché etc.) pour la sensibilisation. « Nous avons déjà pris toutes les dispositions avec la force publique qui se fera dans tous les lieux de propagation de la pandémie à Covid-19 », a rassuré le conférencier.

Dans ce contexte de déconfinement sanitaire inéluctable, il s’agit pour ces responsables sanitaires qui ont la gestion des populations de leurs aires communautaires de redoubler de vigilance, d’apprendre aux citoyens et aux communautés à savoir vivre et  à pouvoir réduire les actes et situations de propagation du Covid-19 au cœur de nos cités. C’est pourquoi, le président confédéral et ses membres appellent le gouvernement au secours pour la réussite de la mission : « Nous demandons l’appui financier à l’État, des personnes physiques et morales afin de venir en aide à la communauté qui a décidé de lutter stratégiquement contre cette pandémie »

Aujourd’hui, avec plus de 80% de l’accueil et des soins sanitaires de premiers contacts des populations du district d’Abidjan, les 39 Escom de Côte d’Ivoire sont des établissements sanitaires de premier contact les mieux fréquentés.

La cérémonie de lancement est placée sous le haut patronage du Premier ministre par intérim, Ahmed Bakayoko, ministre d’État, ministre de la Défense et des parrainages de Aka Aoulele Eugene, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Beugré Mambé Robert, gouverneur du district d’Abidjan.

Golougbeu Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :