Accueil A LA UNE Fernand Dédeh envoie un message au ministre de la Justice et...

[Côte d’Ivoire] Fernand Dédeh envoie un message au ministre de la Justice et des Droits de l’Homme #justice (Chronique)

406
0
PARTAGER
Le confrère Fernand Dédeh Tagro écrit...

-« Trop de personnes demeurent sous mandats de dépôt »

Barthelemy Zouzoua Inabo: Tu connais bien le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme de ton camarade là ? Un message pour lui. Il a fait un très bon diagnostic du surpeuplement des prisons en Côte d’Ivoire. « Il m’a été donné de constater que les dispositions légales relatives à la détention préventive ne sont pas respectées par certains magistrats… », écrit-il à ses collaborateurs.

…au ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé

Puis, il enfonce le clou « Alors que l’article 137 du code de procédure pénale dispose que la liberté est de droit, la détention est une mesure exceptionnelle, j’observe que cette exception est érigée en principe par les magistrats instructeurs avec le concours des parquets par le recours systématique aux mandats de dépôt. ».

Tu as bien lu ? C’est le grand patron qui écrit ça, et depuis le 6 avril 2017. Euh, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Mais est-ce que les choses ont bougé ? Ou bien, les magistrats et parquets ne font rien avec les discours et directives de leur chef ? Et puis ça ne va pas quelque part ? Ou bien, nous devons l’aider à organiser un séminaire de cadrage à Issia, au pied du Rocher pour faire comprendre aux animateurs de la Justice que trop de vies sont brisées, trop de personnes demeurent sous mandats de dépôt et du coup, une prison comme la MACA, construite pour 1500 personnes, compte au bas mot, près de 6000 détenus ? Monsieur le ministre, on fait quoi ?

Fernand Dédeh

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici