Accueil A LA UNE Julien Bolati à l’UPL-CI : « Nous avons besoin de vos...

[Côte d’Ivoire] Julien Bolati à l’UPL-CI : « Nous avons besoin de vos services »

211
0
PARTAGER
Le directeur de la communication du ministère de la Fonction publique, Julien Bolati

La Direction de la Communication du ministère de la Fonction publique et l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) ont eu, une séance de travail le vendredi 13 octobre 2017, au cabinet dudit ministère à l’effet d’envisager un cadre de partenariat gagnant-gagnant pour les deux entités.

La séance d’échanges

Le directeur de la communication du ministère de la Fonction publique, Julien Bolati a affirmé que le numérique ayant pris le pas sur toutes les habitudes, il est, dès lors, devenu incontournable dans les actions des gouvernants. « On ne peut rien faire aujourd’hui sans le numérique, devenu l’attraction pour nos gouvernants », a déclaré M. Bolati, insistant sur l’importance de ce secteur dans toute communication. « Aujourd’hui, le numérique vous envoie partout. C’est un support puissant que vous détenez », a souligné le directeur de la communication du ministère de la Fonction publique, qui a par ailleurs, annoncé la disponibilité de son institution à tisser une collaboration franche avec l’UPL-CI afin de porter loin ses messages. «Nous Voulons travailler avec vous afin de booster nos activités », a souhaité Julien Bolati, assisté de Mme Dominique Ouandjé, sous-directeur de la communication et des relations Publiques.

La photo de famille

« Merci monsieur le directeur de la communication de nous recevoir mais surtout pour la confiance que vous placez en nous en nous proposant ce cadre de collaboration. L’UPL-CI qui s’est assignée la mission de promotion des actions de développement, ne saurait dire non à un tel partenariat », a répondu Nando Dapa, président de l’UPL-CI. Présentant les avantages d’une telle collaboration pour les partenaires de son organisation. « Avec l’UPL-CI, c’est une communication pluriel, rapide et plus efficace qui permet d’atteindre les objectifs que l’on s’assigne », a-t-il expliqué.

L’UPL-CI, poursuit son président, est l’interlocuteur privilégié de la presse numérique en Côte d’Ivoire. « Pour toutes vos préoccupations, si vous saisissez l’UPL-CI, vous serez entendu », a-t-il indiqué.

Aux termes des échanges, un comité de travail a été mis en place pour à l’effet de réfléchir sur le projet de partenariat devant être scellé entre les deux parties.

La délégation de l’UPL-CI forte de sept personnes, en plus de son président, comprenait le vice-président, Gervais Djidji, Jules Eugène N’DA le secrétaire général, Opportune Bath, en charge des relations publiques, Bénoit Kadjo le trésorier et Adama Bakayoko, en charge des projets.

Kpan Charles avec l’UPL-CI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici