Accueil A LA UNE La 7ème édition du Forum pour la Révolution verte en Afrique...

[Côte d’Ivoire] La 7ème édition du Forum pour la Révolution verte en Afrique a tenu toutes ses promesses #Agrf 2017

97
0
PARTAGER

-Mamadou Sangafowa Coulibaly rassure quant aux promesses du président Alassane Ouattara

La 7ème édition du Forum pour la Révolution verte en Afrique (Agrf 2017) s’est achevée vendredi 8 septembre 2017, à Abidjan sur le thème : « Accélérer la marche de l’Afrique vers la prospérité : contribuer à la croissance d’économies inclusives et à la création d’emplois à travers l’agriculture.»

Le ministre de la Défense Hamed Bakayoko représentant le premier ministre a présidé la cérémonie de clôture de la 7è édition de African Green Revolution Forum. Ph.Dr

Plus de 1300 délégués venus de tous les horizons sur 750 escomptés, plusieurs partenaires techniques et financiers, des fondations, des acteurs de la chaîne de valeur agricole et ainsi que plusieurs journalistes nationaux et internationaux ont pris part à ce grand évènement qui s’est achevé une note de satisfaction générale.

Au cours de la conférence de presse consécutive à la cérémonie officielle de clôture, la commissaire à l’économie rurale et à l’agriculture à l’Union africaine (UA), Josefa Leonel Sacko, a salué la Côte d’Ivoire pour son engagement consistant à respecter les recommandations faites par les chefs d’Etat à Maputo en 2003 et confirmés à Malabo une décennie plus tard. Ces engagements consistent, notamment pour les Etats à consacrer 10% de leur budget à l’agriculture.

Quant au ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, il rassuré l’auditoire concernant la promesse du président Alassane Ouattara quant au respect de la tenue des recommandations.

En sa qualité de président de la conférence des ministres pour la région Afrique de la FAO, il a estimé qu’il faudrait peut-être revoir à la baisse les ambitions pour qu’elles soient réalisables. Pour lui, si les pays consentent à accorder 10% de leur budget à l’agriculture, pas de façon indéfinie mais ne serait-ce que durant cinq ans, la transformation va s’opérer.

En procédant à la clôture du Forum au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a souligné que le Président Alassane Ouattara qui a donné les preuves de son leadership à divers niveaux, fera tout, avec ses pairs, pour impulser le développement grâce à l’agriculture.

Les potentialités existent et le continent regorge de nombreux jeunes dynamiques qu’il faut aider à créer des affaires dans le secteur agricole, avait auparavant souligné Dr Agnes Kalibata, présidente de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).

Organisé à Abidjan, une première en Afrique francophone, AGRF, « l’un des forums les plus extraordinaires que nous n’ayons jamais vu », selon Dr Kalibata, a permis la signature de plusieurs accords de partenariat public-privé. Des intentions de financement ont été formulées à hauteur de 44 milliards de dollars américains contre 30 milliards annoncés à AGRF 2016 organisé à Nairobi, au Kenya.

Kpan Charles

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici