[Côte d’Ivoire] Le Port autonome d’Abidjan annonce la hausse de 3,8% du trafic

[Côte d’Ivoire] Le Port autonome d’Abidjan annonce la hausse de 3,8% du trafic

Le trafic global du Port autonome d’Abidjan est passé de 21,734 millions de tonnes en 2016 à 22,556 millions de tonnes en 2017, en hausse de 3,8%, a annoncé lundi le directeur général du Port, Hien Sié Yacouba au confrère Xinhua dans la publication du 26 février.

« Cette hausse est due à une croissance du trafic national qui a augmenté de 5,5% à 19,3 millions de tonnes, de celle du trafic en transit en hausse de 3%, à 2,02 millions de tonnes et du trafic en conteneurs qui se chiffre à 663.601T, soit 4,4% par rapport 2016« , a expliqué le directeur général lors d’une conférence de presse à Abidjan.

La hausse du trafic national concerne les marchandises en général, les produits de la pêche et les produits pétroliers mais également une importation en hausse du riz, du blé et une exportation croissante des fèves de cacao et des noix de cajou dont le pays est premier producteur mondial mais également du manganèse.

Les trafics en transit avec les pays de l’hinterland (Mali, Burkina Faso, Niger) sont en hausse de 3% par rapport à 2016.

Hien Sié Yacouba a annoncé un investissement de 1.100 milliards de francs CFA (2,2 milliards de dollars américains pour améliorer la qualité des différentes infrastructures et structures portuaires sur la période 2018-2021.

La Chine a accordé un prêt pour l’extension et la modernisation du Port autonome d’Abidjan.

Le projet concernait l’agrandissement du canal de Vridi pour l’accueil des navires sans limitation de longueurs et un gain de compétitivité en termes de temps et de capacité d’accueil.

Il concernait également la construction d’un second terminal à conteneurs, la modernisation du port de pêche, un nouveau terminal céréalier et un nouveau terminal minéralier.

Lancés début octobre 2015, les travaux d’élargissement du canal de Vridi sont presqu’achevés.

« Le Port d’Abidjan entend travailler sur sa capacité à pouvoir accueillir les grands navires à travers un élargissement de son tirant d’eau à 16 mètres », a souligné son directeur général.

Hien Sié Yacouba a annoncé pour fin mars la livraison du terminal accueillant les navires de transport de véhicules, l’achèvement des travaux du terminal de Vridi en août et l’achèvement des travaux du terminal minéralier, en attendant la réalisation du terminal céréalier dont le lancement des appels est prévu en juin.

« Tous ces projets devraient permettre de mettre à la disposition des opérateurs suffisamment d’espace pour leurs activités », a-t-il expliqué, sans omettre la réhabilitation des voies, l’accroissement de la capacité d’enlèvement des marchandises, la facilitation des procédures douanières et l’amélioration de la célérité des opérations portuaires.

Premier Port thonier d’Afrique subsaharienne, le Port d’Abidjan abrite près de 50% des industries ivoiriennes et mobilise plus de 80% des recettes douanières.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :