[Côte d’Ivoire Lutte contre la propagation de la Covid]  Le grand imam arrête des décisions importantes à Bondoukou

[Côte d’Ivoire Lutte contre la propagation de la Covid] Le grand imam arrête des décisions importantes à Bondoukou

Le grand imam de la capitale de la région du Gontougo, Bondoukou, a pris cinq décisions importantes mardi 19 mai pour lutter efficacement contre la propagation de la Covid-19 au cours d’une réunion dans la salle Fetigue Coulibaly de la mairie de ladite ville.

Les fidèles musulmans de la ville située dans le Nord-Est de la Côte d’Ivoire, Bondoukou n’ont pas célébré la Nuit du Destin du mardi soir, ils ne feront pas la prière de l’Aïd El Fitr et celle de vendredi (Djoumah) jusqu’à nouvel ordre à la mosquée, il n’y aura pas de danse du Kroubi cette année ainsi celle de Sacraboutou. Telles sont les cinq grandes décisions par les responsables musulmans de Bondoukou et les chefs de quartiers, au cours d’une réunion entre les autorités administratives et  l’Imamat de Bondoukou.

La rencontre d’échanges entre les chefs religieux musulmans, les secrétaires généraux de la préfecture, le commissaire-adjoint, le 5e vice-président du Conseil Régional, Ouattara Mohamed, et le 6e  adjoint au maire, Aye_Adou_Alain a tourné autour du non-respect des mesures de distanciation, de port de cache-nez et du lavage des mains. ‘’Plus préoccupant encore, le nombre de fidèles dans les lieux de prières estimé à plusieurs milliers’’, selon le communiqué, ajoutant, par ailleurs, il fallait donc prendre des décisions fortes  afin de lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus’’.

Le représentant régional du Conseil supérieur des imams (Cosim), El Hadj Timité Ahmed Koudouss a indiqué que ces  décisions  seront appliquées ‘’uniquement dans la commune de Bondoukou jusqu’à l’éradication de la pandémie en Côte d’Ivoire’’. Il a promis  continuer la  sensibilisation des fidèles sur le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement afin que la COVID-19 ne franchisse pas la région.

Le 6e  adjoint au maire Koné Hiliassou a invité les fidèles musulmans à se protéger de cette maladie qui fait des ravages dans le monde entier, promettant que l’administration se tiendra toujours aux côtés des chefs religieux dans l’application des décisions que, eux-mêmes ont jugées nécessaires de prendre.

A ce jour, la région du Gontougo ne compte aucun cas de malade atteint du Coronavirus, selon les autorités sanitaires.

Serges Mignon

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :