[Côte d’Ivoire Nomination] Diakalidia Konaté, premier secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières

[Côte d’Ivoire Nomination] Diakalidia Konaté, premier secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières

À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 29 janvier 2020, présidé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiemoko Touré, a annoncé la nomination de l’ancien directeur général de l’Office national de l’État civil et de l’identification – Côte d’Ivoire, Diakalidia Konaté, en qualité de secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières.

Après 4 ans de service à la Direction de l’identification, marqués par plusieurs réformes dont la création de l’Oneci et la mise en place du Registre national des personnes physiques (Rnpp), Diakalidia Konaté a cédé le fauteuil de directeur général de l’Office national de l’État civil et de l’identification – Côte d’Ivoire à Sitionni Gnénin Kafana le samedi 21 décembre 2019. Ce jour-là, l’ex-DG de l’ONECI était loin de s’imaginer que, plus d’un mois après, il allait être nommé secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières (CNFCI).

’À la suite de ma nomination en Conseil des ministres ce 29 janvier 2020, en qualité de  Secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières, je tiens à exprimer ma pleine gratitude à S.E.M. Alassane Ouattara, Président de la République et au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly pour cette confiance renouvelée’’, se réjouissait Diakalidia Konaté.

En cause. Depuis le Conseil des ministres du 29 janvier 2020, il est le premier secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières (CNFCI), poste créé par  décret n°217-462 du 12 juillet 2017.

Selon le décret portant création, attributions, composition et fonctionnement, la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a pour mission d’assister le gouvernement dans la conception, la définition et la mise en œuvre des politiques et stratégie nationales des frontières.

Elle est chargée, entre autres, de faire des suggestions ou propositions au gouvernement en matière de délimitation, de matérialisation et de gestion des frontières, de veiller à la prévention et au règlement des litiges frontaliers pouvant surgir entre la Côte d’Ivoire et les pays limitrophes. La CNFCI a également pour mission de veiller à la mise en œuvre effective des politiques et stratégies nationales par le Secrétariat exécutif.

Enfin, la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire doit veiller à la prévention et au règlement des litiges frontaliers pouvant surgir entre la Côte d’Ivoire et les pays limitrophes.

Dans sa composition, la CNFCI est présidée par le Premier ministre, d’un 1er vice-président le ministre chargé de l’Administration du territoire, d’un 2ème vice-président le ministre chargé des Affaires étrangères et d’un secrétaire exécutif nommé sur proposition du ministre chargé de l’Administration du territoire. Il a rang de directeur central.

La Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire vient renforcer la sécurité, gage de paix et de développement d’un pays.

Sériba Koné

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )