[Côte d’Ivoire Paroisse Notre Dame de l’Incarnation] Des catéchumènes dénoncent l’attitude ‘’méprisante’’ et ‘’ les écarts de langage’’ d’un catéchist

[Côte d’Ivoire Paroisse Notre Dame de l’Incarnation] Des catéchumènes dénoncent l’attitude ‘’méprisante’’ et ‘’ les écarts de langage’’ d’un catéchist

Des catéchumènes de la Paroisse Notre Dame de l’Incarnation de la Riviera-Palmeraie dénoncent l’attitude ‘’méprisante’’ doublée par ‘’les écarts de langage’’ d’un des catéchistes à leur encontre.

Selon des informations en notre possession, l’un des catéchistes de la Paroisse Notre Dame de l’Incarnation (dont nous taisons le nom pour l’instant) s’est permis de tenir des propos peu catholiques aux catéchumènes inscrits en 1ère et 2ème année, le mercredi 5 février 2020, concernant le paiement du droit de participation à la retraite programmée les 8 et 9 février 2020, à Bingerville.

Le 5 février aux environs de 19 heures, alors que ces catéchumènes avaient rejoint leurs classes respectives pour les cours, le catéchiste les a approchés pour leur demander de le rejoindre à la grotte. Une fois à la grotte, le secrétaire général, Marius prend la parole, selon notre source avec beaucoup de courtoisie, pour expliquer l’embarras des organisateurs. Sur les 95 catéchumènes inscrits en 1ère et 2ème année, seuls 26 se sont acquittés, au 5 février 2020, date limite de paiement du droit de participation. Une situation préjudiciable à la bonne organisation de la retraite, « mais imputable aux difficultés financières auxquelles est confrontée la majorité des non-inscrits », selon certains catéchumènes.

À peine, le secrétaire général a-t-il fini d’entretenir l’assemblée que,  le catéchiste dont l’attitude est dénoncée débite, le doigt menaçant : « Vous avez été informés depuis longtemps de cette retraite qui est obligatoire et compte pour votre évaluation finale. Ceux qui ont payé iront aux cours ce soir. Les autres resteront ici jusqu’à ce qu’ils payent ! » 

C’est donc, écœuré, frustré et choqué par un tel langage qui, selon notre interlocuteur, tranche avec les convenances et les enseignements catholiques que le catéchumène a saisi par courrier le curé de la Paroisse.

Certains catéchumènes ont fait cas de leurs difficultés financières, mais certains étaient venus avec l’argent. « Fussent-ils informés il y a bien longtemps, on ne saurait leur tenir rigueur d’une impécuniosité circonstancielle qui peut arriver à n’importe qui, et à tout moment. Cependant, certains catéchumènes présents, étaient venus avec leur droit de participation», renchérit notre informateur.

Dans l’incapacité de se soumettre à ce ‘’diktat’’, certains catéchumènes sont rentrés chez eux. « J’estime inacceptable et intolérable un tel dérapage. Qui plus est de la part d’un homme dont les charges de formateur ne devraient aucunement exonérer du devoir d’exemplarité », s’indigne notre source.

En attendant que le curé de la Paroisse Notre Dame de l’Incarnation, Dimitri-Hugues Assamoi, invite les deux parties pour les entendre, les catéchumènes demeurent choqués par l’attitude de ce catéchiste.

Kpan Charles

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :