[Côte d’Ivoire] PCA, la retraite glisse sur votre peau ? (Simple question)

[Côte d’Ivoire] PCA, la retraite glisse sur votre peau ? (Simple question)

Quand vous êtes présidents, vous ne connaissez pas RETRAITE ? Lors de la conférence de presse du ministre des Transports, la présence d’un PCA, ancien pilote du premier PR, ancien pilote de l’Association des balayeurs de 1999, m’a inspiré. Il était à droite de son fils Adama Koné des Transports. Je me suis souvenu qu’il fut chauffeur aérien des patrons des jeunes gens en décembre 99. Il est encore très jeune. Il ne va pas à la retraite.
Celui qui l’a nommé à ce poste refuse d’aller lui aussi à la retraite. Toi, tu mets des gens de 48 à 50 ans, qui avaient 30 ans de service à la retraite. Tu vas, tu reviens les trouver là, l’État de Côte d’Ivoire les paie ‘’cadeau’’ depuis 1990. C’est toi qui viens dire que si ton grand frère, âgé de plus de 8 ans que toi, refuse d’aller à la retraite, toi aussi, tu ne vas pas, tu restes. Quand il s’agit de présidence, ton grand frère et toi savez qu’il n’y a pas d’âge pour servir son pays. Il disait en France il y a quelques mois ‘’on peut servir son pays à n’importe quel âge, j’ai la force…’’ Pendant ce temps, des fonctionnaires, notamment des enseignants ont hâte d’aller à la retraite.

‘’Vous nommez des PCA, des chanceliers de plus 80 ans, cependant les directeurs de 60 ans sont admis à faire valoir leurs droits à la retraite.’’

Toi, il y a quelques semaines, tu renchérissais, au terme d’une visite, ‘’si mon frère aîné se présentait, je me présenterais aussi’’. La Côte d’Ivoire-là, c’est votre famille seule qui peut la servir, votre papa ayant fait 33 ans. Vous, deux, totalisez déjà 16 ans.

Devant et avec l’argent, vous ne vieillissez pas. Jamais. Vous êtes toujours jeunes. C’est pourquoi, quand on met les cadenas pour limiter les mandats, vous vous entendez pour les forcer et les faire sauter, puis, après, vous reprenez votre palabre fratricide d’enfants élus et bénis de Dieu.

‘’ Si vous ne voulez pas être homologues de la reine d’Angleterre, veuillez laisser le tabouret.’’

Pour vous accompagner, vous nommez des PCA, des chanceliers de plus 80 ans, cependant les directeurs de 60 ans sont admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Est-ce à dire que le PCA a un titre honorifique, travaille moins et se fatigue moins ? Mais le président de la République, lui, ne travaille pas moins, on le sait. Alors, si vous ne voulez pas être homologues de la reine d’Angleterre, veuillez laisser le tabouret. C’est dans quel métier n’y a pas repos ? Ou bien vous transformez la république en royaume et vous régnez tranquillement comme votre ami de la partie septentrionale de l’Afrique. Quant aux vieux PCA, pardonnez, restez auprès de nos mémés, de vos petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Vous qui avez tremblé depuis les premiers mots, tranquillisez-vous, Uoda drahcir et moi, il y a alliance. En plus, les deux réfractaires à la retraite et moi sommes issus de l’ancienne grande boucle du cacao.

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :