[Côte d’Ivoire] Plus de 50 journalistes formés mercredi,  sur les Maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventive #santé

[Côte d’Ivoire] Plus de 50 journalistes formés mercredi, sur les Maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventive #santé

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique organise un atelier de formation sur les Maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventive (MTN-CP) à l’endroit des professionnels des medias, à Abidjan le mercredi 7 février 2018.

Ce sont plus d’une cinquantaine de professionnels des médias qui seront formés afin de mieux communiquer sur la problématique des MTN-CP.

En effet, plus d’un milliard de personnes sont affectées par une ou plusieurs Maladies tropicales négligées (MTN) dans le monde et la région africaine de l’OMS supporte près de la moitié de la charge de morbidité mondiale due à ces maladies.

En Côte d’Ivoire, les Maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventives (MTN-CP) au nombre de cinq (Filariose lymphatique ou éléphantiasis, les Géohelminthiases, la Schistosomiase ou bilharziose, l’Onchocercose et le trachome), constituent de véritables problèmes de santé publiques de par leurs graves conséquences socio-économiques.

Dans le but d’atteindre les objectifs d’élimination et/ou de contrôle de ces MTN-CP, le pays a adhéré aux stratégies recommandées par l’OMS. Le Plan stratégique de lutte contre les MTN en Côte d’Ivoire pour l’interruption de la transmission et la prise en charge de ces affections repose, entre autres la distribution de masse de médicaments, l’assainissement du milieu et l’éducation sanitaire, l’application de la stratégie Chance (Chirurgie, Antibiothérapie, Nettoyage du visage et Changement de l’Environnement), la lutte anti vectorielle, la surveillance épidémiologique et entomologique.

L’atteinte de ces objectifs de façon pérenne passe nécessairement par une formation/renforcement de capacité des acteurs et par une sensibilisation et une mobilisation à grande échelle des communautés afin que celles-ci s’approprient les activités de lutte contre les MTN-CP.

Cependant, depuis le démarrage des activités de lutte contre les MTN-CP, les acteurs essentiels de la communication ont toujours fait passer l’information sans jamais bénéficier de formation sur ces pathologies. Il en a résulté une perception des messages par la communauté pas toujours à la hauteur des attentes du programme MTN-CP.

C’est pour pallier cet état de fait que des journalistes seront formés pour mieux informer la communauté.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :