[Côte d’Ivoire] Politique, le sublime sacrifice des élus (Simple avis)

[Côte d’Ivoire] Politique, le sublime sacrifice des élus (Simple avis)

-‘’Développement vaut mieux que parti’’

Les élus locaux aiment leurs populations respectives. Ils sont allés devant elles pour leur promettre le développement, le travail, la richesse et le bien-être. Pendant les campagnes des régionales et des communales, les candidats n’avaient qu’un mot à la bouche: ‘’les emplois pour les jeunes et les femmes’’.

Après les élections, tous les élus doivent faire face à leurs promesses de campagne. Car les populations, hormis la présidentielle, ne votent plus ‘’frère, ami ou parti’’. Ils votent concret, d’où le nombre sans cesse croissant des élus indépendants.

« Si je ne vais pas au Rhdp, où vais-je trouver de l’argent pour développer ma région ? »

Et comme, aujourd’hui, le développement est le nouveau parti créé par le visionnaire, la deuxième chance de la Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur le président de la République, chef d’État, les élus sous des bannières politiques ou indépendants se bousculent au Rhdp. Ainsi a-t-on entendu un président de conseil régional s’écrier : « Si je ne vais pas au Rhdp, où vais-je trouver de l’argent pour développer ma région ? » Et il a eu raison, sa région a déjà bénéficié de belles réalisations si bien que tous les administrés ont rendu un vibrant hommage au chef de l’État Son Excellence le président de la République représenté par son Premier ministre, ministre du Budget, de l’Économie et des Finances chargé du Portefeuille de l’État.

‘’Depuis ce week-end, toutes les communes de la région du Nzi sont désormais RHDP.’’

Un autre maire, lui, balnéaire, élu indépendant, et tous ses électeurs ont subitement compris qu’il leur faut du bitume au milieu de leur sable et, comme un seul homme, ils ont pris le train TGV Rhdp du développement accéléré.

Un autre maire des énormes ponts a suivi quelques jours après. Les exemples d’élus locaux ayant pris en marche le TGV du développement sont aujourd’hui légion. Si je veux tout citer, on ne va pas quitter ici aujourd’hui. Je cite cependant le dernier en date parce que c’est très important.

Depuis ce week-end, toutes les communes de la région du Nzi sont désormais RHDP. Cent pour cent Rhdp. Si cette région rejoint les régions 100% Rhdp du Nord, c’est dans l’ordre normal de la politique, car c’est la région natale du président de la République.

Le maire Pdci, Bertin Kouakou, de Kouassi kouassikro, était le seul dans la région à voguer contre le développement. Il vient de comprendre que le bonheur de ses parents se trouve au Rhdp. Alors, il les a conviés et les a remis à Amédé et Jeannot à la grande joie des filles et fils hauts cadres de la région, Ly-Ramata, Coulibaly Adama, Koffi Lataille. Désormais, il n’y a plus de Pdci dans la région du Nzi. N’en déplaise aux aigris qui parlent de restaurant.

’Le développement est Rhdp conduit de main de maître par le vrai et digne successeur de son père.’’

Avant, les femmes aigries, jalouses ou divorcées disaient qu’on ne mange pas amour. Dorénavant, on peut ajouter ‘’on ne mange pas parti’’.

Le développement, rien que le développement ! Et le développement est Rhdp conduit de main de maître par le vrai et digne successeur de son père. Salut les jaloux, aigris et inconscients que le train Rhdp d’Adama laisse à la gare parce que préoccupés encore par des formes: plate, carrée et autre triangulaire. Quand vous allez vous rendre compte que serpent est viande, les autres ont fini de manger. Je salue Sidonie la Tigresse.

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :