[Côte d’Ivoire-Presse en ligne] Les patrons des entreprises de médias numériques du Repprelci reçus en audience par le ministre des PME

[Côte d’Ivoire-Presse en ligne] Les patrons des entreprises de médias numériques du Repprelci reçus en audience par le ministre des PME

Abidjan, 27-06-2020 (crocinfos.com) Le ministre ivoirien de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), M. Félix Anoblé a reçu en audience, le lundi 22 juin 2020, une délégation de patrons d’entreprises de médias numériques conduite par le président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), Lassina Sermé.

Lors des échanges, la délégation a exposé les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises de médias numériques ivoiriennes, surtout en cette période où la pandémie à Coronavirus (Covid-19) fait mouche. Lesquelles difficultés se rattachent à un grand problème de trésorerie et de financement des entreprises de médias numériques de Côte d’Ivoire, une situation aggravée par la crise sanitaire actuelle.

Le président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), Lassina Sermé, lors de son intervention.

Prenant la parole, le ministre Félix Anoblé a invité les chefs d’entreprises de médias numériques à s’inscrire sur la plateforme dédiée au Fonds de soutien aux Petites et moyens entreprises (FSPME).

«Je vous encourage à vous inscrire sur la plateforme FSPME. Vous munir de tous vos documents à jour notamment la preuve que votre chiffre d’affaires est en baisse, et moi de mon côté, je pourrai vous appuyer pour que vous puissiez bénéficier de ces fonds en tant que PME », a dit le ministre.

Poursuivant, il a évoqué la nécessité de réfléchir sur un mécanisme qui pourrait aider les différentes entreprises de presse à mieux se structurer pendant et après la Covid-19. Dans la foulée, il a instruit l’Agence Côte d’Ivoire PME à avoir une séance de travail avec le Repprelci.

« Les conditions pour l’accès au Fonds de soutien aux PME ont été d’ailleurs assouplies », a également rassuré le ministre, tout en révélant que des critères contraignants ont été levés pour rendre ces conditions flexibles.

Le premier responsable du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire, Lassina Sermé, a, pour sa part, salué la spontanéité avec laquelle le ministre a accepté d’échanger avec la faîtière de la presse numérique de Côte d’Ivoire. Il s’est dit heureux de la disponibilité du ministre Anoblé à accompagner la presse numérique.

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :