(Côte d’Ivoire Région du Tonkpi) Les chefs traditionnels très révoltée contre le Gouldeh.

(Côte d’Ivoire Région du Tonkpi) Les chefs traditionnels très révoltée contre le Gouldeh.

Le collectif des chefs traditionnels, de cantons, de tribus, de villages, membres de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels du Tonkpi s’est réuni le samedi 01 août 2020 au complexe audiovisuel.

Il a été question de protester vivement contre la déclaration du Gouldeh, qui engageait le peuple Dan à un prétendu soutien à la candidature d’Alassane Ouattara. Et ce, en contradiction avec les articles, 3 ,4 et 8 qui stipulent que les chefs doivent s’abstenir de faire la politique. Cet appel, est en violation de la charte adoptée par eux à Yamoussoukro le 26 janvier 2018. C’est pourquoi, le porte-parole du collectif, le chef de tribu, Wehi Magneré Sylvain s’est vivement indigné contre l’attitude de celui qui est considéré comme le chef suprême Dan. Aussi, ne se reconnaissent-ils pas dans les déclarations de Gouldeh à Korhogo.

Au vu de tout ce qu’il précède, les chefs traditionnels de la région du Tonkpi condamnent avec la dernière énergie cette déclaration qui ne favorise pas la cohésion sociale et la paix dans le Tonkpi. Concernant l’actualité politique dominée par l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, les chefs traditionnels de la région du Tonkpi lancent un appel pressant à tous les rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire à demeurer dans la stricte neutralité et l’obligation de réserve que leurs confèrent les articles cités plus haut. Ils souhaitent à la Côte d’Ivoire des élections apaisées, gage de maturité politique des Ivoiriens et Ivoiriennes. Dihin François chef de village Mlonguinié a pour sa part, décrié le comportement dictatorial du Gouldeh, qui traite ses collègues chefs comme ses enfants. A cela s’ajoute, le manque de considération à leur endroit.

DBM, correspondant régional du Tonkpi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :