Côte d’Ivoire : Une importante découverte d’armes à Tiébissou

« 2 fusils d’assaut de type kalachnikov, 1 pistolet automatique de marque magnum, 68 munitions de calibre 7.65 mm, une veste treillis, 2 blousons, 2 cagoules noirs et un tee-shirt portant l’écriteau MIEDEC (Mission Eden du Christ). 2 supports de puces de téléphonie mobile.» Telle est la découverte faite par des éléments du commissaire Kouamé Gnazalé de Tiébissou. Dans un sachet de couleur noir, dans une maison inachevée du quartier lycée de la ville.

Une ville située à plus de 37 km de Bouaké dans le centre de la Côte d’Ivoire, ancien fief des ex-rebelles et à une quarantaine de kilomètres de Yamoussoukro (capitale politique de la Côte d’Ivoire).

C’est au cours d’une patrouille de la police cellule anti-criminelle, de mardi 13 juin 2017, que les forces de l’ordre ont fait cette découverte. Arsenal de guerre, appartenant à des ex-combattants ou  à des braqueurs ? La question mérite d’être posée, tant les armes circulent achèvent de convaincre.

En Côte d’Ivoire, l’affaire « découverte d’armes » au domicile de Soul to Soul à Bouaké est loin de prendre fin. Souleymane Kamaragaté (son nom à l’état civil), chef du protocole de Soro Guillaume chez qui des armes de guerre ont été découvertes, continue d’être interrogé par la Brigade de recherche.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :