Accueil A LA UNE Voici comment Anzoumana Moutayé a creusé sa propre ‘’suspension’’ #MFA

[Côte d’Ivoire] Voici comment Anzoumana Moutayé a creusé sa propre ‘’suspension’’ #MFA

678
0
PARTAGER
La photo de famille avec Bédié sur laquelle ne figure aucun membre des instances du MFA

-M. Anaky, M. Moutayé… ‘’peuvent être candidats si’’ dans 83 jours si…

Anzoumana Moutayé et Innocent Anaky Kobéna peuvent être candidats si…

Depuis le samedi 26 août 2017, Anzoumana Moutayé, n’est plus le président du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) pour manquements « graves ». Décision prise par le bureau politique qui a nommé Ouattara Siaka comme président par intérim. Et le bureau politique d’inviter le président par intérim d’organiser dans 90 jours un congrès extraordinaire au cours duquel le successeur de l’ex-ministre des Pme sera connu. « Nous demandons au président par intérim de mettre en place un comité ad hoc pour gérer les affaires courantes jusqu’au congrès. Nous réaffirmons notre appartenance au Rhdp et engageons nos militants à contribuer aux efforts de renforcements du dialogue, de la cohésion dudit rassemblement. Nous soutenons le président Alassane Ouattara et son gouvernement dans la conduite du pays à l’émergence », a indiqué Pascal Angui, cadre de ce parti.

Une semaine après cette décision, les manquements « graves », dont faisait cas le communiqué, sont dévoilés. Il s’agit, entre autres, selon des sources proches du bureau politique de la délocalisation du siège du MFA de la 8ème Tranche à Angré au Mahou ‘’à l’inssue des militants, du manque de promotion des cadres dans le ministère qu’il a dirigé, de la proposition faite au président du présidium du Rhdp (Ndlr : Aimé Henri Konan Bédié) que le MFA allait appartenir au Pdci-Rda), de sa défaite aux dernières législatives,de la gestion opaque des affaires du MFA.’’ La liste des griefs est longue et le tombeur du père fondateur du MFA semble aller plus loin que Kobénan Innocent Anaky. « Il n’a jamais rendu compte de la gestion des ressources du MFA aux instances de ce parti composé comme suit : secrétaire général, professeur Djaha Konan, secrétaire général adjoint, porte-parole Fofana Yaya; président des jeunes Nguettia Judicaël; présidente des femmes, Cherif Massandjé; 1er vice-président Ouattara Siaka; président de la Cellule des enseignants, Touré Moussa », martèle notre source ajoutant, par ailleurs ‘’la règle de la majorité doit s’imposer à tous.’’

‘’Le MFA n’est pas une maison de retraite ou un club d’amis’’

« Un président de parti, ministre et député sortant qui n’est pas capable de se faire élire à une élection législative de sa petite localité et pour sa propre succession n’est pas digne d’être un leader national. Il est disqualifié pour une course présidentielle, or tout parti aspire à accéder tôt ou tard au pouvoir », coupe court un membre des instances du MFA. À l’en croire, la politique menée par Anzoumana Moutayé, s’apparente à celle que gère un ancien travailleur, concernant sa propre ‘’maison de retraite.’’ « La politique menée par M. Moutayé c’est le mensonge, l’hypocrisie et l’opportunisme. Le MFA n’est pas une secte où on célèbre le gourou, mais un parti politique d’idées, d’idéaux et d’idéologie », a-t-il révélé. En d’autre termes, le président suspendu n’aura pas fait mieux qu’Innocent Anaky.

Par conséquent, ce que le communiqué de la suspension de M. Moutayé n’a pas dévoilé et que lui-même s’est empressé d’affirmer, oubliant qu’il s’enfonce dans une porte ouverte, c’est qu’il était chez le président du présidium du Rhdp, Aimé Henri Konan Bédié ‘’avec des visages qui ne font pas partie des instances du parti’’ (voir photo).

Il signait ainsi sa propre suspension. En effet, 72 heures avant il faisait convoquer une réunion dont il a fait cas lors de sa conférence de presse au cours de laquelle il soutenait qu’il ‘’demeure président du MFA.’’

« Le MFA ne peut pas continuer à gérer éternellement les humeurs de certains militants complexés en mal de publicité, alors que les populations ivoiriennes attendent que nous contributions efficacement à leur bien-être social et économique. Les informations relayées par les réseaux sociaux et certaines presses en ligne ne sont que du vent qui nous éclairent sur la véritable nature de leurs auteurs. Je demeure à mon poste et j’invite les militants à la sérénité et demeurer à l’écoute des mots d’ordre du président », a réagi le président suspendu.

Quant congrès extraordinaire, prévu les jours à venir, toutes les candidatures sont attendues, mêmes celle du président fondateur, Innocent Kobenan Anaky ‘’serait la bienvenue, pourvu que la candidature remplisse les conditions d’éligibilité.’’ « Le nouveau MFA dont on a toujours parlé est un parti de rassemblement et non un parti de division pour mieux régner. Nous voulons un parti qui donne l’exemple dans une gestion transparente des ses affaires.»

Dans 83 jours, la Côte d’Ivoire politique connaîtra le nouveau président du MFA, selon les textes (statut et règlement intérieur), boussole de toute organisation et association.

Sériba Koné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici