Ebony 2018: Un nouveau prix sectoriel consacré à la lutte contre la fraude sur l’électricité

Ebony 2018: Un nouveau prix sectoriel consacré à la lutte contre la fraude sur l’électricité

Le Prix Ebony récompensant les meilleures productions de presse en Côte d’Ivoire innove cette année avec un Prix sectoriel dédié à la lutte contre la fraude sur l’électricité.

L’annonce a été faite, jeudi, par le président de l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Traoré Moussa, lors de la cérémonie de lancement, à la Maison de la Presse d’Abidjan, en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, par ailleurs parrain de la cérémonie.

« En ce qui concerne les prix Ebony, rien ne changera fondamentalement, mais c’est au niveau des prix sectoriels qu’il y aura quelques changements. L’innovation majeure, c’est la création du prix sectoriel de la lutte contre la fraude sur l’électricité. Cela se justifie par le fait que l’Etat perd chaque année 40 milliards FCFA », a déclaré Moussa Traoré dit MT.

L’autre nouveauté, c’est le prix du meilleur présentateur du journal télévisé qui sera décerné par le public grâce à un système de vote en ligne. Sans oublier la mise en place de deux Super Ebony d’honneur qui reviendront à la personnalité qui aura été la plus proche des journalistes, et à l’entreprise qui aura le plus apporté de l’appui aux secteurs des médias, durant ces six dernières années.

Se félicitant du travail qu’abattent les journalistes ivoiriens, surtout ceux de la presse écrite, malgré les difficultés liées à la mévente des journaux et à la concurrence ardue des réseaux sociaux, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diakité Sidiki, a invité ceux-ci à « aider les pouvoirs publics à prendre les bonnes décisions » de par leurs écrits.

Pour lui, cette 20ème célébration est sans nul doute le témoignage de la vigueur et de la maturité de la presse ivoirienne. « Vous n’avez donc plus droit à l’erreur », a-t-il rappelé aux journalistes, qui selon lui, peuvent toujours « mieux faire pour parvenir à relever les défis du numérique et rendre la presse en Côte d’Ivoire toujours plus forte ».

« La presse ivoirienne face au défi du numérique », tel est le thème de cette édition 2018 dont la Soirée aura lieu le 8 décembre, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan avec pour marraine, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.

Moïse Yao K.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :