Honorat De Yedagne (ex-DG de Frat-Mat) sans détour: ‘’Tout le monde est d’accord pour voler l’État’’

Honorat De Yedagne (ex-DG de Frat-Mat) sans détour: ‘’Tout le monde est d’accord pour voler l’État’’

Abidjan, le 16-10-2020 (crocinfos.com) Dans une vidéo de 3min26s, Honorat De Yedagne, ex-DG de Fraternité Matin, lève un coin du voile sur la crise politique ivoirienne et dit ses vérités. Ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration

La société ivoirienne telle qu’elle fonctionne est appelée à se diviser, à s’entretuer. Et il y a une seule raison à ça : c’est que cette société est gouvernée par la corruption. Tous les ivoiriens se ressemblent parce que la corruption les rassemble.

Quand vous regardez le jeu politique, vous comprenez bien que et c’est valable pour la Côte d’Ivoire et valable pour d’autres pays. Les gens viennent à la politique pour s’enrichir. Tout le monde est d’accord pour voler l’État.

C’est ça le consensus ivoirien. Tout le monde est d’accord pour voler l’État. Nous qui sommes ici, chacun a sa façon selon ses possibilités. Voilà tout le monde est d’accord, ça c’est le consensus ivoirien.

C’est ce consensus qui est né de la politique d’Houphouët. C’est-à-dire d’Houphouët a cherché à transformer les ressources économiques en ressources politiques au nom de la stabilité, au nom de la paix.

Mais, il faut en sortir puisque nous avons vu les limites de ce consensus-là. 3 000 morts, ça doit quand-même provoquer un choc en nous pour que nous fassions la politique autrement.

Trouvez un nouveau consensus, un nouveau logiciel, un nouveau paradigme, cela voudra dire par exemple tout le monde est d’accord pour servir la Côte d’Ivoire et non se servir.

Cela sera suffisant parce que les implications d’un tel consensus, conduiraient nécessairement à un jeu démocratique transparent, à la légitimité des acteurs politiques, à un consensus autour des valeurs qui fondent la République et à une République exemplaire.

Aujourd’hui, tout le monde parle de réconciliation. Ça m’amuse parce que la réconciliation dont les politiciens parlent, c’est comment ils doivent s’entendre pour bouffer tous ensemble en même temps.

Moi, la réconciliation qui m’intéresse, c’est la réconciliation par les valeurs et autour des valeurs.

Comment on fait pour qu’un chef d’État quel qu’il soit, ne puisse s’octroyer 348 milliards de budget de souveraineté.

Comment on fait pour qu’une CEI ne soit pas au service d’un parti politique.

Comment on fait pour que la justice s’émancipe des mots d’ordre d’un Chef d’Etat.

Comment on fait pour que lorsqu’on est DG d’une entreprise publique, on ne puisse pas faire dériver les ressources dans ses poches en toute impunité parce que le maitre mot en Côte d’Ivoire, c’est l’impunité.

Honorat De Yedagne, ex-DG de Fraternité Matin

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :