‘’Il y a toujours un ascenseur prêt à nous conduire au sommet, vers le soleil et la lumière…’’

‘’Il y a toujours un ascenseur prêt à nous conduire au sommet, vers le soleil et la lumière…’’

Peu importe ce que vous avez accompli, l’une des plus graves erreurs que vous puissiez commettre, c’est de croire que vous y êtes et définitivement, en ignorant comment vous y êtes arrivé. En vérité, il n’y a rien d’éternellement acquis. Et surtout ne jamais oublier ceci: le constructeur peut être aussi le dé-constructeur. Ce que nous sommes capable de faire, nous sommes aussi capable de ne pas le faire, pour parodier Aristote. Et peut-être même pire!

‘’Arrêtez de dérouler le tapis rouge aux personnes indignes d’estime et tenaces en mépris des bienveillances ! Ne laissez jamais le mépris prendre vie dans votre existence durablement car il ne peut se mâcher avec appétit et à satiété!’’

Cet avis de Françoise Sagan dans « Répliques » est d’une permanente actualité dans nos rapports aux autres…! : À partir d’un certain âge, disait-elle, on n’a pour les gens que les sentiments, les attentions et les dévouements qui vous arrangent, qui ne prennent que la place qu’on peut leur donner. C’est une question d’horaire. On choisit les gens en fonction de la place qui reste. Arrêtez de dérouler le tapis rouge aux personnes indignes d’estime et tenaces en mépris des bienveillances ! Ne laissez jamais le mépris prendre vie dans votre existence durablement car il ne peut se mâcher avec appétit et à satiété!

Les gens hostiles aux changements, il faut les y obliger, ne serait-ce qu’en leur donnant l’occasion de sentir le changement de ne plus vous voir à leurs côtés et même de façon irréversible. On n’ouvre pas son avenir en brouillant celui des autres par le mépris tonique!

Oui, par moments, il nous faut avoir le courage de dire « stop », savoir partir pour préserver sa dignité, conforter sa crédibilité et se remettre sur le marché afin de permettre aux connaisseurs de bons mets de savourer la joie d’avoir revisité le marché, en laissant l’ancien épicier, alors, se rendre compte sans alternative malheureusement, que le bon sel ne se trouve pas dans tous les rayons d’une épicerie aussi garnie puisse-t-elle être. Einstein a eu raison : ‘’La folie c’est de se comporter toujours de la même manière, et s’attendre à un résultat différent’’.

‘’Oui, par moments, il nous faut avoir le courage de dire « stop », savoir partir pour préserver sa dignité, conforter sa crédibilité et se remettre sur le marché…’’

Il ne faut pas s’enfermer dans le présentisme…!

En ce week-end, méditons sur notre être-soi et sachons montrer nos talents et notre valeur intime afin de vivre comme un véritable poème intérieur en apprenant à renverser les obstacles qui empêchent la plupart d’entre nous de sortir du lot et d’escalader la rampe du succès. Car il y a toujours un ascenseur prêt à nous conduire au sommet, vers le soleil et la lumière…

Pascal Roy

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )