[Infecté du nouveau coronavirus] L’étudiant camerounais, Pavel Davy Kem Senou se ‘’porte bien’’

[Infecté du nouveau coronavirus] L’étudiant camerounais, Pavel Davy Kem Senou se ‘’porte bien’’

-‘’Aucun ivoirien n’est touché’’, selon l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire

L’Ambassade de Chine au Cameroun confirme dans un tweet du 5 février 2020, la guérison de l’étudiant camerounais de 21 ans, Pavel Davy Kem Senou infecté par le nouveau coronavirus.

L’étudiant camerounais, Pavel Davy Kem, 21 ans, étudiant à l’université Yangtze, dans la province du Hubei,qui était sous surveillance médicale, infecté du nouveau coronavirus est ‘’maintenant en bon état de santé’’ confirme l’Ambassade Chine au Cameroun.

Le confrère de https://www.abkradio.com qui donne d’autres informations dans les moindres détails avait joint Panel Senou lors de son traitement. David Eboutou qui a révélé avoir discuté avec l’étudiant, il y a une dizaine de jours affirmait avoir été « frappé par la foi de ce jeune homme qui lui avait dit qu’il se sentait mieux et qu’il sortirait de cet hôpital bientôt

L’étudiant camerounais, Pavel Davy Kem Senou

Après une nouvelle batterie de tests passés ce week-end, selon cette radio, l’hôpital qui l’accueillait a estimé que le jeune Senou pouvait sortir mais, par mesure de prudence, les autorités de la ville de Jingzhou dans la province de Hubei vont tout d’abord l’héberger en solitaire dans un appartement sécurisé durant deux semaines avant de reprendre le cours normal de sa vie société.

L’Ambassade de Chine rassure les Ivoiriens.

Au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et partout à travers le monde, l’inquiétude monte chez les parents de jeunes partis étudier en Chine.

’Aucun ressortissant ivoirien en Chine n’est touché par l’épidémie de coronavirus’’, rassure le 4 février 2020, l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire sur sa page Facebook.

Le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus a franchi mardi la barre des 1.000 morts et des 42.500 infectés.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de contaminations relevées quotidiennement en Chine se stabilise, mais il est trop tôt pour conclure que l’épidémie a dépassé son pic.

Le virus 2019-nCoV, apparu en décembre sur un marché de Wuhan, a en outre tué deux autres personnes dans le monde, une aux Philippines et une autre à Hong Kong.

Le Montagnard

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :