[Interview] Eugene Kadet (vice-président du Gepci) : ‘’Le portail www.pressecotedivoire.ci sera la vitrine de l’ensemble des journaux ivoiriens’’ #médias

[Interview] Eugene Kadet (vice-président du Gepci) : ‘’Le portail www.pressecotedivoire.ci sera la vitrine de l’ensemble des journaux ivoiriens’’ #médias

Le mardi 13 février prochain sera lancé le portail des éditeurs de presse de Cote d’Ivoire.  A quelques jours de cet évènement, Eugene Kadet, vice-président du Gepci (Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire) parle des offres d’informations apportées par ce support, et dévoile un pan des défis et ambitions de ceux-ci. 

Lors de la présentation des vœux 2018 au Président de la République, le GEPCI a annoncé le lancement, pour ce mois de février, du portail de la presse privée de Cote d’Ivoire. Où en êtes-vous relativement à ce projet ?

Pour les éditeurs de presse de Cote d’Ivoire, il ne s’agit plus de projet. Le portail sera en effet opérationnel, à la faveur de la cérémonie officielle de lancement prévue le mardi 13 février à l’espace Event à Cocody. Autrement dit, à partir de cette date, le portail sera visible sur vos ordinateurs et smartphones, en faisant simplement www.pressecotedivoire.ci

Pourquoi www.pressecotedivoire.ci et qu’apporte-t-il de plus dans l’environnement de la presse en Côte d’Ivoire ?

www.pressecotedivoire.ci participe de la volonté, fortement exprimée, des éditeurs de presse de s’approprier progressivement les manettes, toutes les manettes, de leur métier. Et le portail est un premier pas sur le long et difficile chemin de l’appropriation, par les concernés eux-mêmes, de l’ensemble des outils de la chaîne de production et de commercialisation de leurs journaux.

Vous l’avez certainement constaté, en dehors de la conception et du pole éditorial, les deux autres maillons essentiels de la chaîne de production du journal échappent aux responsables des entreprises de presse et à leurs travailleurs : l’impression d’une part, la distribution et la commercialisation d’autre part. L’ambition est de faire en sorte de donner davantage de visibilité à nos productions éditoriales, et donc d’améliorer sensiblement nos sources de revenus. De ce point de vue, le portail, géré directement par les patrons de presse et non par des intermédiaires,  est un outil de visibilité et de rentabilité pour nos entreprises.

En quoi le portail est-il un outil de visibilité et de rentabilité pour les entreprises de presse ?

Il est une vitrine car tous les journaux seront affichés sur cet espace, pour permettre aux lecteurs de voir les ‘’une’’ des journaux, les titres qui font l’objet d’articles, c’est-à-dire les différentes offres éditoriales. Et c’est uniquement sur ce seul portail www.pressecotedivoire.ci  que se pourront dorénavant se vendre les versions numériques des journaux de la presse ivoirienne, toutes tendances et lignes éditoriales confondues.

Par ailleurs, le portail est doté d’une équipe rédactionnelle autonome et non partisane, à équidistance des lignes éditoriales des entreprises de presse membres du Groupement des Editeurs de Presse de Cote d’Ivoire (GEPCI). C’est, de notre point de vue, le modus vivendi et le modus operandi indispensables pour renforcer la crédibilité de la démarche et du contenu rédactionnel de cette initiative portée, ne l’oublions pas, par des journaux aux lignes éditoriales différentes et souvent opposées, mais unis dans leur volonté d’améliorer les conditions d’existence de leurs entreprises et supports respectifs.

Le portail est aussi un outil de rentabilité en ce sens qu’il est un espace marchand pour les lecteurs qui pourront, aussi bien à partir du territoire ivoirien qu’a l’extérieur du pays, acheter les journaux ou articles de leurs choix, dans un espace de transactions fiables et sécurisés.

Bien entendu, c’est aussi pour les annonceurs, entreprises et institutions, un espace privilégié d’interactivité avec leurs clients et cibles réels et potentiels. Ils pourront communiquer sur leurs entreprises ou institutions, et proposer leurs offres et produits sur le support de référence qu’est le portail www.pressecotedivoire.ci

Il ne reste donc plus qu’à attendre le Jour J…

Exactement…C’est le lieu de rendre un hommage appuyé au Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) qui a financé l’étude de faisabilité et la mise en œuvre de ce qui était alors un simple projet. Le portail doit sa naissance à cet instrument de l’Etat qu’est le FSDP. Sous la houlette du président du conseil de gestion Dembélé Yacouba, instruit en cela par le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, le FSDP n’a ménagé ni ses conseils ni son soutien financier, pour transformer en réalité la volonté et le rêve des éditeurs de presse de Cote d’Ivoire.

Quant aux éditeurs de presse, ils sont mobilisés comme jamais pour faire du portail LA référence en matière d’actualité et d’informations fiables et en temps réel sur la Cote d’Ivoire.

Une collaboration extérieure de Yao Franck

 

 

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )