L’année prochaine à la même époque pour dire ‘’Yako’’ à d’autres familles (Simple avis)

L’année prochaine à la même époque pour dire ‘’Yako’’ à d’autres familles (Simple avis)

-Sinistres : maires coupables

« Populations, quittez les zones à risques… »

Quand entend-on cette phrase ? Pendant les inondations ou après les catastrophes.

Il va falloir sanctionner les mairies pour leurs légèretés dans l’exécution des arrêtés ou décrets dans leurs communes. Il y a deux ans, un immeuble s’est effondré à Yamoussoukro faisant une dizaine de morts. Le journaliste qui faisait le récit a balancé : ‘’La mairie et le ministère du Plan avaient interdit la construction de cet immeuble.’’ Cette phrase ressemble à une injure à l’encontre des familles éplorées. Or la mairie et le ministère du Plan pouvaient sauver la vie de ces pauvres ouvriers !

Après 6 étages, l’immeuble s’est écroulé. On ne devait pas le construire. Le ministère du Plan et la mairie attendaient-ils la fin des travaux pour détruire l’immeuble qui ne devait pas être construit ? Comment un immeuble dont la construction avait été interdite pouvait-il pousser dans la capitale à l’insu des autorités ?

’Le ministère du Plan et la mairie attendaient-ils la fin des travaux pour détruire…’’

Les exemples, on peut les multiplier. Depuis combien d’années, les gens habitent à côté des rails à Anyama ? Des décennies. Les habitants font même de la culture maraîchère dans les bas-fonds. Quel ministère a délivré des Acd pour permettre l’occupation des lieux ?

Au Banco (Attecoubé), le gouvernement était venu, il y a plus de 5 ans, distribuer 150 000 FCFA à chacun des chefs de famille de cette zone. On les a priés de déguerpir. Ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas se reloger avec 150 000 FCFA. Ils sont restés là. Ceux qui ont décoiffé leurs maisons sont revenus les couvrir et ont continué à les habiter. D’autres maisons sont venues s’ajouter. Le maire de cette commune peut dire qu’il ne les voit pas ?

Quand, sous ces pluies, vous demandez aux populations de quitter ces zones, où vont-elles aller s’installer ? N’était-il pas mieux indiqué de les obliger à déguerpir avant l’hivernage ?

Juin et juillet passeront et on attendra l’année prochaine à la même époque pour dire ‘’Yako’’ à d’autres familles.

Ne peut-on pas occuper autrement le ministère de Solidarité et de la Cohésion sociale?

Par Pascal Kouassi

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :