Le Coronavirus prend le monde en otage (Par Fernand Dédêh Tagro)

Le Coronavirus prend le monde en otage (Par Fernand Dédêh Tagro)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Que nous cachent les grands décideurs du monde? Pourquoi se barricadent-Ils? Avouent-Ils leur incapacité à trouver le remède efficace et dans les meilleurs délais, pour juguler la pandémie du Coronavirus?

‘’Les grandes puissances qui dominent le monde depuis 1945 sont totalement désarmées’’.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) est totalement à cours d’inspiration et de remèdes. Elle a décrété l’état de pandémie, effrayant davantage le monde entier. L’ONU est traumatisée et annule toutes les conférences programmées. Le Coronavirus prend le monde en otage.

Les grandes puissances qui dominent le monde depuis 1945 sont totalement désarmées. Les USA ont annoncé la suspension des vols en provenance de l’Europe jusqu’à la fin du mois d’avril. Les compétitions de la NBA arrêtées.

La France vient d’annoncer la fermeture des écoles à partir de ce lundi 16 mars 2020. Dans la foulée, la fédération française de football a suspendu toutes les compétitions qui se déroulent sous son égide. Pas que la France. C’est partout en Europe que la vie est au ralenti, sinon en quarantaine.

L’Italie est en cage. La barre du millier de morts dépassée. Aucun pays n’est épargné. Le monde s’effondre sous nos yeux. Ce virus parti de Chine s’est vite répandu dans le monde occidental. S’attaquant à la racine même de sa sur-puissance: son économie. Toutes places boursières sont dans le rouge. Le Coronavirus a lui tout seul est armée qui met en déroute la technologie et les laboratoires du monde.

La Chine justement, montre une rare capacité de résilience et fait reculer le danger.

‘’Ce qui, par contre, va causer des dégâts en Afrique, c’est la peur et l’angoisse liées aux flots d’informations véhiculées par les médias, notamment occidentaux. Mais aussi les hésitations des autorités’’.

Et l’Afrique dans tout ça? Entre incertitudes, insouciances et croyances diverses. Pour l’instant, les cas observés sont venus des zones contaminées. Des voyageurs. Pas encore de décès dûs au virus. Pour une fois, la terre de toutes les calamités porte bien son nom de « terre de l’humanité. ».

Ce qui, par contre, va causer des dégâts en Afrique, c’est la peur et l’angoisse liées aux flots d’informations véhiculées par les médias, notamment occidentaux. Mais aussi les hésitations des autorités.

‘’Ne pas la jouer à l’Africaine, genre, « ça ne tue pas Africain » ou « c’est pour les autres. Nous n’avons rien fait à Dieu»’’.

Le virus est connu au moins, depuis le début des années 60. Il a d’abord infecté la volaille puis les bovins. Il a muté mais selon des spécialistes, il n’est pas plus mortel que la grippe saisonnière en Europe et l’Ebola. Le taux de mortalité du Coronavirus se situe entre 2 et 6 % selon certains virologues contre 95% pour l’Ebola.

À défaut d’un vaccin à grande échelle, les praticiens conseillent des mesures d’hygiène. Se laver les mains à l’eau et au savon régulièrement, tenir son environnement et son corps propres, se présenter dans le premier centre sanitaire en cas de soupçons… Ne pas la jouer à l’Africaine, genre, « ça ne tue pas Africain » ou « c’est pour les autres. Nous n’avons rien fait à Dieu. ».

La peur des Grands du monde est tétanisante. Ils ne nous disent pas tout…

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :