Accueil A LA UNE Libye : 3800 migrants africains en situation de détresse seront rapatriés dans...

Libye : 3800 migrants africains en situation de détresse seront rapatriés dans leurs pays

73
0
PARTAGER
Face à l'immigration, Alpha Condé appelle à ‘‘trouver des solutions immédiates’’ dont l'emploi pour la jeunesse

Le Président en exercice de l’Union Africaine, Alpha Condé, a annoncé ce jeudi, le rapatriement, dans les plus brefs délais, d’environ 3800 migrants africains, en situation de détresse extrême en Libye, dans leurs pays respectifs.

Une décision prise en commun accord avec les dirigeants africains et européens dont la Libye, ainsi que l’Organisation des Nations Unies (ONU), l’Union Africaine (UA) et l’Union Européenne (UE).

« Nous avons décidé de mener des opérations d’évacuation d’urgence » dans les prochains jours ou semaines des migrants victimes des trafiquants en Libye, a déclaré le Président en exercice de l’UA, lors d’une conférence de presse sanctionnant le cinquième sommet Union Africaine – Union européenne tenue à Abidjan.

Le Maroc mettra à disposition des avions pour ‘‘rapatrier au plus vite’’ les migrants victimes de trafic humains bloqués dans ce pays, notamment les 3800 migrants enregistrés dans un seul camp à Tripoli dont la plupart sont des ressortissants de l’Afrique de l’ouest, a rassuré Alpha Condé.

A cet effet, le président Sarraj a donné son accord pour qu’un accès puisse être assuré », a-t-il ajouté.

Selon lui, la Libye a réaffirmé son accord pour identifier les camps où des scènes de barbarie ont été identifiées. Evoquant qu’une quarantaine de camps ont été déjà répertoriés par les autorités libyennes.

le Président guinéen annonce la mise en place d’une commission pour lutter contre le trafic humain en Libye

Face à cette immigration, le Président en exercice de l’UA a appelé ses pairs à ‘‘trouver des solutions immédiates’’, notamment l’emploi pour la jeunesse.

Pour lui, « l’industrialisation de l’Afrique est le garant pour éviter que nos jeunes se livrent à cette situation ».

Par ailleurs, le Président guinéen a annoncé la mise en place d’une commission pour traiter le problème de migration et du trafic des jeunes en Libye.

Il a également annoncé la création d’une force spéciale qui sera déployée pour traquer ces trafiquants.

Ouvert hier, le sommet Union Africaine – Union européenne a pris fin ce jeudi. Il a rassemblé plus de 80 chefs d’Etats et de gouvernements à Abidjan. Le thème de cette rencontre est : « Investir dans la jeunesse, pour un avenir durable ».

Moïse Yao K.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici