[Lutte contre le covid-19] Le Professeur Didier Raoult gagne la bataille de la chloroquine

[Lutte contre le covid-19] Le Professeur Didier Raoult gagne la bataille de la chloroquine

L’infectiologue, professeur de microbiologie, Didier Raoult, par ailleurs spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté de médecine de l’université d’Aix-Marseille vient de gagner la bataille de la chloroquine grâce au décret signé par le président Macron.

Le président français vient rendre public, ce jour jeudi 26 mars le décret n° 2020-314 du 25 mars 2020 présenté comme complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Ainsi, son Art. 12-2 stipule que : ‘’par dérogation à l’article L. 5121-8 du code de la santé publique, l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile’’.

C’est une victoire à mettre à l’actif de l’infectiologue et professeur de microbiologie, Didier Raoult, par ailleurs spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté de médecine de l’université d’Aix-Marseille et à l’IHU Méditerranée Infection. Ce spécialiste des virus complexes et lauréat du Grand prix Inserm (2010) est l’un des chercheurs français qui comptent. L’homme aux nombreuses publications scientifiques à son actif affirmait dans une interview à Le Parisien qu’il ‘’savait que c’était un antiviral efficace’’. « On a décidé dans nos expérimentations d’ajouter un traitement d’azithromicyne (un antibiotique contre la pneumonie bactérienne, NDLR) pour éviter les surinfections bactériennes. Les résultats se sont révélés spectaculaires sur les patients atteints du Covid-19 lorsqu’on a ajouté l’azithromycine à l’hydroxychloroquine », expliquait-il.

‘’Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais’’

Il répondait aux question d’un confrère à cause de la polémique qui avait entouré cette recherche les dernières 72 heures en France et à travers le monde. « On donne de l’hydroxychloroquine à raison de 600 mg par jour pendant dix jours (sous forme de Plaquenil, le nom du médicament, NDLR) sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l’azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours », précisait le professeur de microbiologie.

Il renchérit qu’il y a des médecins qui lui écrivent du monde entier tous les jours pour savoir comment il traite des maladies avec l’hydroxychloroquine. « J’ai reçu des appels du Massachusetts General Hospital et de la Mayo Clinic de Londres, par ailleurs, ajoute le professeur Didier Raoult Les deux plus grands spécialistes mondiaux, l’un des maladies infectieuses, l’autre des traitements antibiotiques, m’ont contacté pour me demander des détails sur la manière de mettre en place ce traitement. Et même Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais ».

Le gouvernement français vient de donner raison au professeur Raoult, qui réclamait ces décisions depuis un mois, en permettant la vente et la prescription d’hydroxychloroquine partout, y compris la vente au public sur prescription médiale. En revanche, la France interdit discrètement “l’exportation des spécialités contenant l’association de l’hydroxychloroquine”.

Serges Mignon

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
%d blogueurs aiment cette page :