Mardi noir du foot féminin, effet de bruit de tonnerre pour la candidature Didier Drogba à la FIF, sortie honorable d’Amon Tanoh (La chronique de Fernand Dédêh Tagro)

Mardi noir du foot féminin, effet de bruit de tonnerre pour la candidature Didier Drogba à la FIF, sortie honorable d’Amon Tanoh (La chronique de Fernand Dédêh Tagro)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: C’est un journaliste camerounais qui le dit mieux:
« Une belle équipe de Côte d’Ivoire. Elle a semé la panique au stade omnisports de Yaoundé et partout dans le pays. Des joueuses athlétiques, techniquement correctes et sur tout très volontaires dans l’effort. Clémentine Touré et ses filles ont bousculé les limites de l’ordre établi. Elles méritent notre respect et nos encouragements. Mais comme nous le savons tous, le sport a sa logique. Les lionnes ont su se tirer d’affaires au moment opportun. Bravo».

Pas grand-chose à ajouter. Quand le vainqueur reconnaît le mérite et la force du vaincu. La sélection Dames n’ira pas aux JO de Tokyo en 2020. Les larmes. La frustration. Mais quel match! Clémentine Touré et ses filles peuvent nourrir des regrets!

Mardi noir ou presque pour le football ivoirien. Les Espoirs ivoiriens ont raté leur deuxième sortie au Caire, face aux Sud-africains. Ils avaient l’occasion d’assurer leur ticket pour le tour suivant de la CANU23. Après leur première sortie victorieuse devant le Nigeria. Malheureusement! « Ils ont joué de facilité et de suffisance. Ils ont commis trop d’erreurs individuelles», commente un journaliste présent au stade Al Salam du Caire. Ils gardent intacte leur chance de qualification. Pour cela, il faudra se reconcentrer et surtout battre la Zambie.

Du virtuel au réel. Le comimg out de Didier Drogba. La rumeur de sa candidature à la fédération ivoirienne de football a fait l’effet d’un bruit de tonnerre dans le ciel du football ivoirien et même dans le monde.

Que sur la rumeur, il a créé une onde de choc dans la communauté sportive. Ses partisans ont explosé de joie et inondé les réseaux sociaux. Ses détracteurs ont dénoncé sa méthode et sa stratégie.

Le capitaine des Éléphants a marché sur des œufs. Il s’est entouré de garanties des autorités publiques nationales et du monde des affaires. Et maintenant, il met le pied dans le plat. Il va officiellement rencontrer les dirigeants de clubs. Le footballeur ne se met pas de pression. « Il va exposer son projet. Ses idées. Ses moyens. Si le projet a l’approbation des dirigeants de clubs, il avance. Dans le cas contraire, il stoppe».

Tiens, j’ai suivi la prestation du ministre ivoirien des Affaires étrangères sur la télévision nationale. Le type est certes froid mais il a discours soft et une manière policée de parler qui maintient le téléspectateur. Le fond peut être discutable, mais dans la forme, il a dégagé une telle sérénité « diplomatique » que l’on peut saluer sa prestation.

Pas comme certains, autour de la table du Conseil de ton camarade… Je n’ai pas dit nom de quelqu’un oh…

Fernand Dédeh

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
%d blogueurs aiment cette page :