[Présidence du MFA] Moutayé Azoumana débouté par la justice ivoirienne

[Présidence du MFA] Moutayé Azoumana débouté par la justice ivoirienne

Azoumana Moutayé n’est plus le président du Mouvement des forces d’avenir (MFA). C’est la décision de justice du mercredi 14 mars 2018, selon le communiqué du service de communication de ce parti politique.

En effet, l’attestation de plumitif n° 14 du 16/03/2018 tranche en ces termes: ‘’Le jugement N° 183 CIV 1 FB du 14/03/2018, RG : 7116/2017 dont le dispositif est ainsi libellé : Statuant publiquement contradictoirement en matière civile et en premier ressort : Déclare Moutayé Anzoumana et MFA recevable en leur action ; Les y dit cependant mal fondés ; Les en déboute ; les condamne aux dépens. En foi de quoi, la présente attestation est délivrée…’’

En d’autres termes, le bureau politique qui l’a suspendu de ses fonctions demeure valable, tout comme les décisions prises lors de cette rencontre.

En effet, depuis que Moutayé a esté en justice, le procès relatif à ces affaires évoluait de report en report. Après cinq reports, le sixième sonne le glas à M. Moutayé. Un premier le 14 septembre 2017, un deuxième fin décembre 2017, un troisième le 14 janvier 2018, un quatrième le 31 janvier 2018 et le cinquième le 14 février dernier, le sixième procès du mercredi 14 mars marque la fin de la série des reports et déboute l’ex-président du MFA. Il rejoint ainsi le président fondateur de ce parti, Anaky Kobena qu’il a éjecté du fauteuil en avril 2015, lors d’un congrès.

La crise qui secouait le MFA depuis le mois d’août 2017, vient de prendre fin et donne droit aux membres de ce parti d’organiser le congrès électif auqel, ils tenaient pour la succession de M. Moutayé.

Le secrétaire général du MFA, le professeur Djaha Konan, satisfait pose les balises : « Nous pensons que M. Moutayé n’a plus le droit de siéger au comité de haut niveau du Rhdp. Nous appelons vivement les responsables de cette structure de mettre fin à sa participation aux réunions de cette instance. Parce qu’il ne saurait représenter le parti et recommandons son remplacement immédiat par une autre personnalité du parti. »

Pour lui, ‘’le parti est devenu donc une seule entité’’. « Nous en profitons pour dire un grand merci au Président de la République Alassane Ouattara qui n’a jamais ménagé ses efforts pour la consolidation de l’union au sein du Rhdp. Et pour sa salvatrice initiative de la mise en place du parti unifié. Nous disons également merci à la grande chancelière le professeur Henriette Dagri Diabaté pour ses inlassables efforts en faveur de l’union des Houphouétistes. Nous n’oublions pas tous les dirigeants du Rhdp qui ont toujours souhaité voir un MFA uni et indivisible », s’est réjoui Djaha Konan.

Le bureau politique du MFA réuni à la majorité de ses membres le 26 août 2017, a suspendu Anzoumana Moutayé de ses fonctions de président. En retour, celui-ci a porté d’abord deux plaintes successives le 6 septembre suivant, pour ’’interdiction d’activités’’ puis ’’voix de faits contre Ouattara Siaka’’. Et une troisième plainte pour ’’annulation du bureau politique’’ qui l’a suspendu de ses fonctions. Ce sont ces plaintes qui ont été rejetées en bloc par la justice ivoiriennes le mercredi 14 mars 2018.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :