[Rencontre Ouattara-Macron] Le président français impose une présidentielle dans un climat de paix en Côte d’Ivoire

[Rencontre Ouattara-Macron] Le président français impose une présidentielle dans un climat de paix en Côte d’Ivoire

Abidjan, le 04-09-2020 (crocinfos.com) Annoncée en grande pompe dans la presse depuis quelques jours, la rencontre entre le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français, Emmanuel Macron, a enfin eu lieu ce vendredi, au Palais de l’Elysée.

Les deux hommes d’Etat se sont longuement entretenus sur la situation économique et politique de la Côte d’Ivoire. « J’ai eu un excellent déjeuner de travail avec mon ami, le président Macron », a écrit Alassane Ouattara, au terme du tête-à-tête avec le président français, dans un message posté sur sa page Facebook.  Et de poursuivre : « Nous nous sommes réjouis de nos convergences de vues sur la situation économique et politique en Côte d’Ivoire, notamment l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 dans un climat de paix ».

Alassane Ouattara (78 ans), candidat à la présidentielle d’octobre 2020, séjourne depuis le 26 août dernier en France avec son épouse Dominique Ouattara. Dans l’hexagone, le président ivoirien devait avoir une “importante’’ rencontre avec son homologue français, Emmanuel Macron, qui avait salué en mars 2020 sa « décision historique » de renoncer à briguer un troisième mandat présidentiel.

M. Macron estimait que la Côte d’Ivoire « donnait l’exemple ». Mais, les choses ont radicalement changé depuis lors. Alassane Ouattara est finalement revenu sur sa décision, suite au décès soudain de son dauphin, Amadou Gon Coulibaly, désigné candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le parti dirigé par le président de la République lui-même.

Au lendemain de l’annonce de sa candidature, de violentes manifestations ont éclaté dans plusieurs localités de l’intérieur de la Côte d’Ivoire et à Abidjan. Le bilan officiel de ces violences ont fait une dizaine de morts, plus de 173 blessés, environ 1 500 déplacés et 69 personnes interpellées. D’importants dégâts matériels sont également à déplorer.

Après avoir observé un long silence sur le revirement de son homologue ivoirien et sur la crise préélectorale en Côte d’Ivoire, Emmanuel Macron a eu l’occasion, ce jour, d’échanger avec Alassane Ouattara autour d’un déjeuner de travail. Les deux hommes ont eu donc la latitude de se parler “franco’’ sur les tristes évènements qui ont récemment secoué le pays, après l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain. Une candidature jugée anticonstitutionnelle par l’opposition.

Inquiet de ces troubles, le locataire de l’Elisée a certainement imposé une présidentielle ivoirienne dans “un climat de paix’’ à Ouattara, surtout quand on sait que la Côte d’Ivoire reste l’un des partenaires majeurs en Afrique de l’Ouest de la France.

En 2011, pendant la crise postélectorale, elle a subi d’énormes pertes économiques dans des projets qu’elle finançait. Cette année, elle vient de lancer plusieurs chantiers dont le métro d’Abidjan qui lui tiennent à cœur. Un projet colossal de 1,4 milliard d’euros.

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :