Accueil A LA UNE L’ONG Reflexes Citoyens bientôt en campagne de 7 mois dans les...

[Stop aux grossesses en milieu scolaire en Côte d’Ivoire] L’ONG Reflexes Citoyens bientôt en campagne de 7 mois dans les régions des Lacs et du Nzi #Gms

164
0
PARTAGER
1.153 filles âgées de 9 à 14 ans, 2.393 de 15 à 18 ans, et 920 jeunes femmes de plus de 19 ans sont tombées enceintes en Cote d'Ivoire en 2017. À titre d'illustration

Du 15 au 17 novembre 2017 l’ONG Réflexes Citoyens sera dans les régions des Lacs et du Nzi dans le cadre son programme GMS Stop pour dire non aux grossesses en milieu scolaire, par une campagne de sensibilisation sous le thème : « Citoyenneté et comportements à risques en milieu scolaire », indique le communiqué du 10 novembre signé du président du conseil d’administration de cette ONG, Guy-Erick Gotta.

Après la première édition qui s’est tenue en phase pilote le 26 mai 2017 au Lycée Pierre Gadié de Yopougon, la 2ème édition s’étalera sur 7 mois, de novembre à juin, et sera lancée dans les régions des Lacs et du Nzi.

Le 16 novembre l’ONG sera au sein des lycées modernes de Dimbokro et Toumodi et le 17novembre au sein des lycées scientifique et mixte et Mamie Adjoua de Yamoussoukro.

Le module de sensibilisation se tiendra en trois phases. Pour cette organisation, il s’agira de montrer aux enfants, à travers des sketchs ce dont il s’agit, d’échanger avec eux des risques, conséquences et moyens de les éviter et enfin d’agir par la mise en place d’observatoires avec mission de veille pour informer, alerter et dénoncer.

« Les observatoires sont des comités de veille comptant en leur sein encadreurs, élèves et parents d’élèves » explique le PCA, Guy-Erick Gotta.

Par ailleurs, il invite les parents d’élèves, les enseignants et les partenaires de l’école en Côte d’Ivoire, ainsi que la société civile de s’engager avec l’ONG dans lutte sans merci contre ce fléau des grossesses en milieu scolaire. Un phénomène croissant dans le pays ces dernières années, qui ne laisse pas la ministre indifférente. « Ce phénomène qui prend l’allure d’un crime contre le droit à l’éducation mérite d’être combattu avec la plus grande fermeté », conseille la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara Kamissoko.

Des chiffres alarmants

En effet, au cours de l’année scolaire 2016-2017, la Direction stratégique, de la planification et des statistiques du Ministère ivoirien de l’éducation nationale a révélé 4.471 cas de grossesse.  1.153 filles âgées de 9 à 14 ans, 2.393 de 15 à 18 ans, et 920 jeunes femmes de plus de 19 ans sont tombées enceintes. Le rapport a révélé 404 grossesses dans l’enseignement primaire en 2015-2016 contre 512 en 2014-2015. 51 cas de grossesse ont été dénombrés chez les moins de 12 ans et 353 chez les 12 ans et plus.

Ces chiffres, bien qu’importants, sont en baisse par rapport à l’année scolaire 2014-2015 où 5.992 cas de grossesses avaient été répertoriés dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire du pays, et par rapport à 2013-14 (6.800 cas).

Le gouvernement ivoirien a élevé au rang de priorité la scolarisation des filles, qui s’élevait en 2017 à un taux de 55,8% pour les filles dans le primaire, contre 67,1% chez les garçons. Dans le secondaire, le taux de scolarisation des filles s’élevait à 24,6%, contre 33,1% chez les garçons.

Les grossesses précoces engendrent presque systématiquement la déscolarisation pour la jeune fille.

Pour atteindre ses objectifs, l’ONG Reflexes Citoyens s’est donné pour mission, entre autres de dénoncer l’incivisme et l’incivilité, de sensibiliser le public au respect des lois et à un comportement citoyen, d’accompagner les Citoyens dans l’exercice de leurs droits et devoirs, de susciter l’exemplarité, de sensibiliser au changement de mentalités.

Par ailleurs, en marge de cette activité, se tiendra les 18 et 19 novembre à l’hôtel Parlementaire (HP resort), le séminaire annuel de planification des activités stratégiques et opérationnelles Spaso 2017 avec pour thème :

« Comportement civique et attitude citoyenne: RC face au défi de la sensibilisation« . Ce séminaire enregistrera la participation de plusieurs panelistes de la société civile et des élus.

Kpan Charles

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici