Un homme politique doit-il avoir peur de critiques ? (Simple question Par Pascal Kouassi)

Un homme politique doit-il avoir peur de critiques ? (Simple question Par Pascal Kouassi)

Un homme politique est un homme public. Dans les cérémonies officielles exceptées, il est traité comme nos grands-parents dans les villages. Vous comprenez pourquoi dans nos propos, on ne met ni monsieur ni madame devant les noms des personnalités.

Quel homme politique ne sait pas qu’il ne peut être aimé, adopté et adoré par tous ? Quel homme politique ne peut pas savoir que tous les habitants ne pourront le caresser dans le sens du poils ? Qui ne sait pas que Dieu, l’Être suprême, n’est pas honoré par tous les humains. Certains mêmes sont des athées.

‘’ Que tous ceux qui ont peur des critiques cessent d’être des politiques.’’

L’ex-international Didier Drogba, lui, le sait. Lorsqu’un journaliste français lui avait demandé si un jour il briguerait la présidence ivoirienne, il avait répondu en ces termes, à peu près : « Aujourd’hui, tous les ivoiriens m’aiment, si demain je suis président de la République, il y en a qui ne m’aimeront plus… »

‘’Cessez de souffrir du manque d’unanimité.’’

Donc, que tous ceux qui ont peur des critiques cessent d’être des politiques. Et surtout, ne vous leurrez pas, vous ne trouverez pas 26 000 000 d’Ivoiriens qui vont comme des griots chanter vos louanges dans toutes les tribunes, dans toutes les cérémonies. Cessez de souffrir du manque d’unanimité. La pensée unique a disparu parce qu’elle est contraire à la démocratie. Toute démocratie véritable se nourrit d’idées contradictoires. Tout homme politique véritable, démocrate le sait. C’est tout de même un secret de polichinelle-là !

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
%d blogueurs aiment cette page :